Clemenceau

Accueil > Actualités > Novembre 2017 > Inauguration d'un parcours Clemenceau en Vendée

Actualités

Inauguration d'un parcours Clemenceau en Vendée

© Département de la Vendée

A l'occasion du centenaire de l'accession de Georges Clemenceau à la présidence du Conseil, un parcours sur huit communes de Vendée a été inauguré le 16 novembre 2017.

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, le Conseil départemental de la Vendée avec les huit communes de Mouilleron-Saint-Germain, Mouchamps, Sainte-Hermine, La Réorthe, Saint-Vincent-sur-Jard, Montaigu, La Roche-sur-Yon et Luçon, ont souhaité rendre un nouvel hommage à la mémoire de Georges Clemenceau à travers la réalisation d’un parcours patrimonial sur les sites clemencistes en Vendée. Le parcours a été inauguré à Mouchamps le 16 novembre 2017 à l’occasion de l’accession de Georges Clemenceau à la présidence du Conseil.

Grâce à cette signalétique dont le Département a conçu le design et le graphisme, les visiteurs peuvent désormais comprendre les liens qui unissent Clemenceau à la Vendée, que ce soit à Mouilleron-Saint-Germain avec sa maison natale ou encore le monument aux morts qu’il inaugura lui-même en 1921, à La Réorthe avec la demeure de son enfance l’Aubraie, à Saint-Vincent-sur-Jard pour « la bicoque » qu’il affectionnait tant, à Sainte-Hermine devant le Mémorial des poilus qu’il inaugura devant une foule impressionnante avant de se rendre aux Halles pour un banquet républicain, à Mouchamps à proximité de sa tombe au Colombier, mais aussi à La Roche-sur-Yon où il se rend en mars 1906 en tant que ministre de l’Intérieur, à Montaigu où il inaugure un nouvel hôpital et à Luçon devant le château d’eau qu’il contribua à ériger.

Le mobilier (6 tables de lecture, 6 pupitres et 1 plaque murale) permet au grand public de mettre ses pas dans ceux de Clemenceau pour découvrir les multiples visages de cet homme, de la Vendée d'hier et de celle d'aujourd'hui toujours habitée par la présence du « Tigre ». Ses lieux de vie, ses lieux d’action politique, les lieux d’hommage post-mortem sont évoqués à travers des plages graphiques, une bande sonore en deux langues (français et anglais) et la possibilité de retirer le guide de visite de 36 pages édité par le Département.

Plus d'informations sur le site du Conseil départemental de la Vendée

Panneau installé à Mouilleron-en-Pareds © Département de la Vendée © Département de la Vendée

Mission Centenaire
ContactPlan du siteMentions légalesPartenairesCrédits