Clemenceau

Accueil > Archives Clemenceau > Archives Clemenceau > Le discours de Georges Clemenceau au lycée Clemenceau

Archives Clemenceau

Affichage détaillé (Archives Clemenceau)


Dernières lignes du manuscrit © Collection privée J.-L. L.

Le discours de Georges Clemenceau au lycée Clemenceau

Samedi 27 mai 1922, le monument aux morts du lycée Clemenceau de Nantes fut inauguré en présence de Clemenceau lui-même. Ancien élève de l'établissement, le "Père la Victoire" prononça ce jour-là un discours célèbre dont la péroraison est désormais gravée sur une plaque de marbre dans la cour d'honneur du lycée.

27/05/1922

Type de document : Discours

« Je suis venu vous apporter ici le témoignage d'une vie tourmentée qui a reçu la plus belle récompense le jour où j'ai eu la fierté de lire mon nom sur la façade de notre lycée. Oui, j'ai passé par ce vieux lycée moisi où la verdure des arbres était de la mousse en hiver...

En ferai-je l'aveu ? j'étais très content quand j'ai quitté le lycée. On ne m'avait pas rendu bien malheureux pourtant et j'ai reconnu plus tard que les principaux ennuis n'étaient dus qu'à moi-même et je me suis pris à aimer trop tard de bons maîtres que j'avais mal appréciés. Il vous arrivera de même, à vous aussi. Pour se rendre compte de ce passé, il faut apprendre la vie, il faut avoir pris part à la grande lutte qui attend les enfants à la porte du lycée...

Nous allons nous quitter, moi pour aller à ma fin, vous pour devenir des hommes, des hommes français dignes de votre histoire. Oubliez-moi, vous qu eje garderai dans mon souvenir. Mais pour connaître par vous-mêmes, sans attendre l'avenir, la fortune de vos efforts, retroussez résolument vos manches et faîtes votre destinée. »


Mission Centenaire
ContactPlan du siteMentions légalesPartenairesCrédits