Alexandra Rosenfeld au plus mal: agacée, l’ancienne Miss France dénonce la minçophobie

Déjà plus jeune, elle avait des courbes très peu prononcées. Et à cause de cela, Alexandra Rosenfeld a toujours reçu des remarques désobligeantes.

alexandra-rosenfeld-au-plus-mal-agacee-lancienne-miss-france-denonce-la-mincophobie
©Voici
publicité

Pour réussir à atteindre son objectif, devenir Miss France, Alexandra Rosenfeld a dû faire d’énorme sacrifice. En effet, elle a toujours réussi à garder sa ligne et à garder un corps prédisposé à ce métier. Néanmoins, tout au long de sa vie, son poids et son physique ont été très critiqués. Agacée par ces remarques déplacées, elle brise enfin le silence et dénonce la minçophobie qui lui a tant fait souffrir.

publicité

Alexandra Rosenfeld dévoile le mal social qui la ronge depuis toujours, la minçophobie !

Depuis toujours, c’était le fait d’être enrobé et ronde qui était la source de problèmes sociale. La grossophobie, comme on l’appelle, est un mal qui peut vraiment nuire à la vie de certaines personnes. Mais au même titre, la minçophobie peut avoir les mêmes effets sur la vie des femmes, surtout.

Il s’agit de la peur de la minceur ou la minçophobie . C’est ce dont aurait souffert Alexandra, l’ancienne reine de beauté. Alexandra Rosenfeld est connue pour avoir remporté le titre de Miss France en 2006 puis Miss Europe en 2007. Avec un parcours pareil, elle a réussi à gagner le respect de tout le monde, mais cela n’a pas toujours été le cas. En effet, celle qui est actuellement devenue prof de yoga et influenceuse n’a pas vraiment eu une vie facile.

publicité

Alexandra Rosenfeld déballe tout !

Dans une récente interview, l’ancienne Miss France dévoile les souffrances dues à la minçophobie qu’elle a eues depuis son enfance à cause de son physique. Elle explique que c’était difficile pour son entourage d’accepter son physique. De ce fait, elle a toujours souffert d’avoir été différente, malgré elle. Et chaque jour, elle recevait des remarques et des moqueries blessantes sur son poids. Et le pire dans tout cela, c’est que ce sont surtout ses proches qui lui faisaient le plus souffrir.

publicité

« Les amis de mes parents me disaient “mais manges tu es maigre”. Et c’était normal de dire à quelqu’un qu’il est maigre u qu’il souffre de minçophobie , que ses bras sont maigres. Voilà, dès que je suis fatiguée bah je suis creusée, mais c’est ma morphologie c’est comme ça. » Explique-t-elle alors. Et pour sa mère, c’était pire encore. Elle explique que sa mère l’obligeait à manger plus ce qu’elle devait prendre.

publicité

Marie-Anne Lenormand

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .