Anne-Sophie Lapix choquée: sa famille lui fait un coup bas et la trahit

Actuellement, ce sont les nouvelles provenant d’Ukraine qui envahissent les médias. Et bien évidemment, France 2 n’est pas laissée de côté en ce temps de guerre.

anne-sophie-lapix-choquee-sa-famille-lui-fait-un-coup-bas-et-la-trahit
©France 2
publicité

Anne-Sophie Lapix, la journaliste de la chaîne, est envoyée sur place pour relater les faits. Mais pendant qu’elle risque sa vie au beau milieu de la guerre, elle a été frappée d’un côté qu’il n’attendait pas du tout. En effet, elle aurait été trahie par des personnes proches d’elle, en France.

publicité

Anne-Sophie Lapix choquée par ce qui lui est arrivé !

Le 23 mars dernier, des détails de ce qui lui est arrivé sont apparus. Et ce, dans les colonnes du magazine ici Paris. Ne vous méprenez pas, le coup bas ne viendrait pas de son mari. Qui n’est autre que le le père de ses enfants, Arthur Sadou. En réalité, ce sont les membres de l’équipe de rédaction de France 2 qui sont les auteurs du méfait sur Anne-Sophie Lapix. Au tout début du conflit qui oppose actuellement l’Ukraine et la Russie, une décision a été prise chez France 2.

Anne-Sophie Lapix a été envoyée sur place pour partager la nouvelle. Mais cette décision ne lui aurait pas vraiment plu. Puis, Thomas Sotto, avait aussi partagé le même sentiment qu’elle, lui qui espérait rester en France. En effet, ce dernier et Laurent Delahousse pensaient présenter Télématin. Afin de rester loin de la guerre donc, ces derniers ont fait en sorte que ce soit Anne-Sophie Lapix qui fasse le déplacement. Et lorsque celle-ci a eu vent de ce qui vient de se passer, elle a s’est mise dans tous ses états.

publicité

publicité

Ukraine Russie : la menace nucléaire plane toujours !

La guerre en Ukraine n’en finit pas, pire même, la situation commence à dégénérer. Lorsque le monde s’est frotté à la première puissance nucléaire mondiale, on ne pouvait que s’attendre au pire. Au tout début de la confrontation entre la Russie et l’Ukraine, Vladimir Poutine avait déjà lancé un avertissement. Dans une annonce qu’il avait faite, il a mis le monde entier en garde, spécialement les pays occidentaux. Si jamais un autre pays avait le malheur de se mêler de cette affaire, Vladimir Poutine avait expliqué qu’il n’hésiterait pas à utiliser ses « armes de dissuasion ». Et pas besoin d’être in génie pour savoir de quelle arme il parle.

publicité

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !