Arnaque à l’assurance: 2 banquières font la casse du siècle et amassent tout

Aujourd’hui, les arnaques deviennent de plus en plus nombreuses. Avec cette terrible crise économique qui nous touche, de nombreuses personnes finissent par succomber à la tentation. Et cela, même les personnes qu’on pensait avoir une situation stable y plongent aussi.

arnaque-a-lassurance-2-banquieres-font-la-casse-du-siecle-et-amassent-tout
©sudouest
publicité

Pour cette nouvelle histoire d’arnaque à l’assurance, on retrouve deux banquières amies. Oui, vous avez bien lu, ce sont deux banquières qui ont décidé de mettre en place une terrible arnaque pour se faire de l’argent au dos de tous. Au total, les deux ont réussi à voler plus de 110 000 euros.

publicité

Une histoire d’arnaque qui sort du commun !

Cette histoire se passe à Grenoble. Alors que les deux femmes travaillent dans la banque depuis des années, elles finissent par avoir des idées folles. Dans cet établissement, elles profitent alors de leurs emplois et de leurs fonctions pour faire leurs magouilles. Avec de faux papiers, elles se sont fait passer pour des étudiantes à l’étranger. Au final, elles mettent en place une arnaque à l’assurance.

Nos sources nous confirment que ces deux femmes n’ont pas eu besoin de faire de faux papiers puisqu’elles avaient utilisé leurs cartes d’étudiants étrangers de l’époque. Et avec ces cartes, elles demandaient des remboursements suite à de faux vols de marchandises. Au début de l’affaire, la principale arnaqueuse s’est réellement fait voler son sac à main. Suite à cela, elle a porté plainte. Elle a alors été surprise de voir que la compagnie d’assurance l’a remboursée. Suite à cela, elle réutilise le document pour mettre en place son arnaque à l’assurance.

publicité

Une arnaque à l’assurance qui dure depuis 2016 !

Après ce premier remboursement fait par sa compagnie d’assurance, la femme avait pris goût et décide de faire un nouveau coup. Les deux femmes ont pris les noms et les comptes de ces étudiants étrangers, qu’elles prétendaient avoir clôturés, et ont modifié les informations nécessaires, comme les dates. Une fois que le remboursement de ces deux fausses étudiantes était introduit dans la banque, la demande passait devant elles, ce qu’elles validaient bien évidemment.

publicité

En tout, elles dix-huit comptent dans huit banques différentes. Avec le temps, l’une des deux femmes avait partagé l’arnaque à l’assurance avec son mari qui se lance lui aussi à son tour dans le jeu. Mais à force d’être trop gourmands, ils se sont fait prendre. Mais avant cela, les deux employés de banque avaient réussi à soutirer plus de 110 000 euros.

publicité

Valentin Delepaul

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.