Arnaque téléphonique : une nouvelle tendance qui se répand comme une trainée de poudre?

Même les escrocs les plus aguerries commettent des erreurs.

arnaque-telephonique-une-nouvelle-tendance-qui-se-repand-comme-une-trainee-de-poudre
publicité

En effet, une arnaque téléphonique bien ficelée ainsi que son auteur peuvent être confondu facilement. Grâce à des détails parfois insignifiants mais pourtant, incohérents. Par exemple, un colis FedEx contenant un chèque surprise est dans la plupart des cas, une arnaque. Idem pour un appel entrant provenant d’un indicatif que vous ne connaissez pas. Mais dans de nombreux cas, il faut rester vigilent. Les médias populaires déplorent sans cesse l’obligation civile. Mais c’est un inconvénient nécessaire de votre horaire régulier. L’arnaque la plus courante du moment est d’utiliser la peur des gens. Par exemple d’être pénalisés pour avoir manqué leur devoir de juré afin d’obtenir des informations personnelles, selon le média CT post.

publicité

Une machination bien huilée !

Le processus est le suivant : une potentielle victime reçoit un appel dont l’identifiant apparait comme provenant d’un organisme d’application de la loi ou d’un palais de justice. L’appelant se présentera donc comme un fonctionnaire du tribunal. Ou un membre du département du ministère, ou un officier de police local, selon l’arnaque. Une fois leur identité établie, ils informent leur interlocuteur qu’ils ont manqué à leur devoir de juré, ou qu’ils n’ont pas répondu à une convocation du tribunal ou qu’il existe un mandat d’arrêt contre eux.

Pour accroître sa crédibilité, l’appelant citera fréquemment des noms de véritables responsables. Ou encore d’une ordonnance aurait été signé par un juge. Ensuite, ils vous présenteront une sorte d’échappatoire à toute cette procédure. Entre autres, le paiement d’une amende sous la forme d’un virement bancaire, de cartes de débit prépayées ou de carte-cadeaux.

publicité

Faites bien attention à cette nouvelle forme d’arnaque téléphonique !

De plus, l’appelant pourrait vous taxer des informations d’identification personnelle.Telle que votre nom complet, votre numéro de sécurité sociale, date de naissance. Et bien d’autres informations nécessaires pour un vol d’identité. « L’escroquerie du devoir de jury reste l’un des stratagèmes d’intimidation/imposteur les plus réussis », lit-on dans un communiqué du service de police de Fairfield (Connecticut). « Les escrocs peuvent non seulement obtenir un gain rapide, mais également suffisamment de détails personnels pour un futur vol d’identité. »

publicité

Pour éviter une telle arnaque, gardez toujours en tête quelques détails. Par exemple, s’il s’agissait réellement de procédures officielles, les fonctionnaires publiques ne vous avertiront pas d’une arrestation imminente. Et ce, au risque de vous voir vous enfuir. Et aussi, ils ne vous demanderont aucunement des informations d’identification personnelles. Vu qu’au préalable, ces fonctionnaires auront réalisé une enquête afin d’obtenir de telles informations. Et lorsque vous croiserez le numéro entrant, il n’apparaîtra pas dans les annuaires officiels du gouvernement. Car il ne s’agira pas d’un numéro gouvernemental.

publicité

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !