CAF: une femme doit rembourser 25 000 euros après avoir dévoilé des détails importants dans ses publications

Après avoir réussi le coup du siècle, une femme se fait coincer en se dénonçant involontairement.

caf-une-femme-doit-rembourser-25-000-euros-apres-avoir-devoile-des-details-importants-dans-ses-publications
©Pinterest
publicité

C’est à cause de ce genre d’histoire qu’on se demande souvent comment peut-on être à la fois malin et bête en même temps. Cette mère de famille célibataire avait réussi à se faire des tas d’argents grâce à ses habitudes frauduleuses à la Caisse d’allocations familiales (CAF). Si elle avait mis en place un stratagème pour gagner de l’argent, elle se fait rattraper par ses vieilles habitudes.

publicité

Une histoire à vous faire pleurer de rire !

La CAF des Alpes-de-Haute-Provence a récemment fait une terrible découverte. Une femme avait réussi à les berner pendant environ quatre ans. Cette arnaque qu’une mère de famille a monté leur a couté environ 25 000 €. Si vous pensez que c’est une enquête minutieuse qui a permis de la coincer, vous vous trompez. En effet, il a tout simplement fallu que la CAF vérifie le compte Facebook de la mère de famille pour la démasquer.

Dans sa déclaration à a CAF , la quinquagénaire expliquait qu’elle était mère célibataire. Mais en réalité, c’était loin d’être le cas. Elle était en couple avec un homme de 45 ans. Une fois encore, on vous rappelle qu’elle n’avait même pas pris la peine de se cacher puisque ces informations étaient disponibles sur son compte Facebook. Il suffisait de parcourir son journal intime pour découvrir ce qui se passait dans sa vie à travers les statuts et les photos qu’elle partageait.

publicité

La CAF Française découvrez l’arnaque de la mère de famille !

Avec ce cas, on peut affirmer que la CAF peut prendre comme preuve les informations dévoilées sur les réseaux sociaux. Ce que la mère de famille ne savait surement pas. Après quelques doutes sur la déclaration de sa situation matrimoniale, la quinquagénaire à fait le sujet d’une enquête pour fausses déclarations à la CAF. Mais les doutes se sont avérés puisque la femme avait effectivement menti.

publicité

Les faits qu’on lui reproche ont eu lieu pendant 4 ans, de 2014 à 2018. Celle qui se prétendait être célibataire vivait dans la commune d’Allemagne-en-Provence, dans les Alpes-de-Haute-Provence (04). Elle se présentait à la Caisse d’allocations familiales (CAF) en tant que mère isolée afin de bénéficier de plusieurs prestations sociales. En tout, elle avait réussi à extorquer 25 000 € à la CAF.

publicité

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !