Cancer du poumon : une hausse considérable chez les femmes ! Vers une « pandémie mondiale » !

Du 21 au 23 janvier 2022 à Lille (Nord) s’est tenu le 26e congrès de pneumologie de langue française. Et durant ce rendez-vous national, les pneumologues se sont mis à l’unisson pour annoncer une mauvaise nouvelle.

cancer-du-poumon-une-hausse-considerable-chez-les-femmes -vers-une- pandemie-mondiale  
©blogspot
publicité

« Le cancer du poumon progresse de façon exponentielle chez la femme. » Tel a été le message fort que ces derniers tentent de nous faire comprendre lors de ce dernier congrès. En effet, les chiffres s’affolent lorsqu’on parle de cancer du poumon chez la gent féminine. Sans trop de surprises, les pneumologues accusent toujours la prise de tabac et de cannabis pour ce mal. Découvrez plus de détails sur cette nouvelle alarmante dans notre article.

publicité

Cancer du poumon : 34 % des femmes en souffrent aujourd’hui !

Selon une récente statistique, plus de 34 % des femmes souffrent aujourd’hui du cancer du poumon. Alors qu’en 2000, ce chiffre n’était encore qu’à 16 %. Et cela va encore plus loin. Chez les femmes de plus de 50 ans, ce chiffre dépasse déjà les 41 %. « On avait déjà vu une progression de 16 à 24 % entre 2000 et 2010.

Mais là, ça continue, le constat se confirme et malheureusement au-delà de ce qu’on avait prévu. » Explique alors le docteur Didier Debieuvre, le principal investigateur de l’étude. Alors que la maladie se répand à une vitesse fulgurante que certains parlent d’une « pandémie mondiale » de cancer du poumon.

publicité

Quelle est la cause de cette hausse incroyable ?

Derrière ces chiffres alarmants se cache une cause qui nous est déjà connue, le tabac ! Bien qu’il y ait d’autres causes importantes, le tabac reste le plus important. En effet, il cause à lui seul plus de 85 % des cas recensés. « Cette augmentation est clairement à relier à l’augmentation du tabagisme chez les femmes. On est loin désormais de l’image du cancer du poumon réservé à l’ouvrier gros fumeur. » Ajoute de nouveau le docteur Didier Debieuvre.

publicité

Néanmoins, les recherches de ce dernier tentent de prouver que les 25 % restant, c’est-à-dire les non-fumeurs, augmentent de plus en plus. Ce qui veut dire que le tabac n’est plus la seule cause du cancer du poumon chez la femme. SI en 2000 ce chiffre n’était encore qu’à 7,2 %, en 2020, il atteint les 12,6 %.

publicité

Bertrand Gilbertat

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.