Charlène de Monaco : elle subit une pression incroyable une fois au Palais ! La princesse brisée!

Ce n’est jamais facile d’entretenir une relation avec un membre d’une famille royale, surtout lorsqu’il s’agit de l’héritier du trône.

charlene-de-monaco-elle-subit-une-pression-incroyable-une-fois-au-palais-la-princesse-brisee
©onet
publicité

Pourtant, Charlène de Monaco a bravé tous les interdits et s’est lancée dans une relation amoureuse avec le Prince Albert II de Monaco. Si au début elle était optimiste et pleine d’espoir, elle finit pourtant par très vite changer d’avis et regretter ses choix. Une fois arrivée au Rocher, Charlène de Monaco commence à comprendre ce qu’il faut vraiment pour être une princesse.

publicité

Mise sous pression par la famille royale !

Charlène de Monaco a vite changé d’avis lorsqu’elle est rentrée dans la famille royale monégasque. Rien que le fait de faire partie de cette prestigieuse famille lui met déjà une pression énorme. Dès les premières semaines, Charlène de Monaco a été introduit dans la vie au palais et commençait à prendre ses marques. Jusque-là, tout se passait encore bien. Mais les choses allaient très vite changer. Albert II de Monaco allait alors imposer des choses vraiment gênant pour sa conjointe.

En effet, Charlène de Monaco n’avait plus le droit de sortir du palais sans autorisation. Ou encore, elle ne pouvait plus choisir elle-même ses tenues ou sa coupe de cheveux. C’est à ce moment-là que l’ancienne nageuse commençait alors à regretter ses choix. Pourtant, elle n’était toujours pas au bout de ses peines. Pour ne rien exagérer, ce qui allait arriver à Charlène de Monaco était de loin encore pire.

publicité

Charlène de Monaco : poussée à enfanter au plus vite !

Ce que l’Allemande avait vécu pendant ces premiers mois au palais, n’était encore qu’un avant-goût de ce qui l’attendait. Une fois son mariage avec le Prince Albert II de Monaco terminée, elle subit alors une tout autre pression. Alors qu’Albert II de Monaco n’avait pas encore d’héritier légitime, il commençait alors à presser Charlène de Monaco à lui faire au plus vite un successeur. C’est complètement fou !

publicité

L’ancienne nageuse était loin d’imaginer qu’elle serait confrontée à ce genre de situation. Mais heureusement pour Charlène, elle réussit très vite à sortir de cette situation en donnant non à un, mais à deux héritiers. En effet, l’année même de son arrivée, Charlène de Monaco avait mis au monde Jacques et Gabriella. Aujourd’hui encore, la mère de ces beaux jumeaux subit encore la pression de la famille royale.

publicité

Marie-Anne Lenormand

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .