Charlène de Monaco : une voyante l’influence ! Elle pourrait entrer dans une secte !

Mais qu’arrive-t-il à la princesse monégasque ?

charlene-de-monaco-une-voyante-linfluence-elle-pourrait-entrer-dans-une-secte
©Closer
publicité

Les rumeurs ne sont souvent pas bonnes à écouter. Néanmoins, il faut quand même avouer que celles qui courent après Charlène sont assez insolites. Certaines célébrités sont accusées de tort à prendre de la drogue, à tromper leurs compagnes ou au pire, à voler. Mais ça, ce n’est pas pour la princesse ! En effet, après avoir été soupçonnée d’avoir une fausse grossesse et une fausse-couche simulée, voilà que les vents qui sifflent disent aussi qu’elle fréquenterait une voyante.

publicité

Les 6 derniers mois de Charlène n’ont pas été de tout repos !

Après avoir épousé le prince Albert II de Monaco, Charlène accède au palais et change radicalement de vie. L’ancienne nageuse entre alors dans la famille royale et commence à comprendre les lourds tributs d’un tel titre ! En effet, la quinquagénaire se heurte alors à la réalité concernant la vie d’une princesse et commence à douter de son envie. Depuis, l’Allemande d’origine sud-africaine enchaîne scandale après scandale.

Et, elle ne cesse de perdre en estime aux yeux de Monaco tout entier. À la dernière nouvelle, la princesse serait coincée en Afrique du Sud en raison d’une opération de routine. Une fois sur place, elle fait sa Charlène : elle n’arrête pas de faire des scandales ! Exaspéré par le comportement de sa femme, le prince Albert II de Monaco prend peu à peu ses distances et souhaite museler sa femme ! Vivement le retour de Charlène de Monaco au Rocher !

publicité

Charlène de Monaco et sa voyante, ou plutôt sa « sorcière » !

Depuis maintenant un an, Charlène de Monaco commence à changer radicalement de comportement et sème le doute autour d’elle. En effet, sans que personne ne s’y attende, elle réduit subitement le cercle de son entourage ! Au début, le palais tout entier pensait qu’il s’agit d’une maladie sociale ou mentale. Mais en réalité, ceci est l’œuvre d’une conseillère que beaucoup surnomment une sorcière.

publicité

La princesse aurait une confiance absolue en cette femme. Il suffit que cette dernière lui dise de ne plus entrer en contact avec tel ou tel personne pour que la princesse se met en exécution. Certaines personnes du palais affirment que cette femme pratiquait une forme de sorcellerie ou de culte provenant de l’Australie. Plutôt uniques ces souvenirs de vacances de la princesse, vous ne trouvez pas ?

publicité

ThibauIt Urea

Passionné par l'écriture et les nouvelles technologies, le métier de rédacteur web a été pour moi une révélation ! Je suis particulièrement intéressé par l'actualité people, française mais aussi internationale.