Charlène et Albert de Monaco : le test de paternité pris au tournant qui joue le perturbateur dans leur couple

L’affaire a bien été étalée par Town&Country magazine. Une nouvelle qui risque de jouer les troubles fête dan le couple princier.

charlene-et-albert-de-monaco-le-test-de-paternite-pris-au-tournant-qui-joue-le-perturbateur-dans-leur-couple
publicité

Apparemment, le prince Albert II de Monaco a d’autres chats à fouetter à part les problèmes de santé de son épouse. Cela fait maintenant une année et plus qu’on connaît qu’il a une fille d’origine Brésilienne. Cette dernière est née en 2005, puis, elle a entamé une affaire en justice pour réclamer un test de paternité. Ce test de paternité n’a pas encore fait trop polémique par rapport aux autres histoires monégasques. Pourtant, le Rocher a bien ressenti des chagrins. Surtout, ils sont canalisés sur l’état sanitaire de la princesse Charlène de Monaco. Puisqu’elle a subi une autre opération ce 8 octobre dernier et devrait rentrer dans quelques jours…

publicité

Un magazine britannique s’empare de l’information

Town&Country magazine aborde un sujet contrariant au sein du couple princier monégasque. Une Brésilienne a fait une requête peu commune quelques mois auparavant. Afin qu’Albert II la reconnaisse en tant que sa fille, issue de sa relation pendant l’année 2005.

Le relais de cette information n’a pas beaucoup attiré les médias français. Surtout, Le Point magazine a eu l’honneur de partager la déclaration de Thierry Lacoste, avocat du prince sur le sujet. L’avocat a bien appuyé qu’il s’agit d’”une tartuferie et une véritable fumisterie”. Surtout que cette histoire repose seulement “sur des élucubrations”. D’ailleurs, “ni les dates ni les faits” relatés par la mère de la fille “ne correspondent”. Cette relation n’est donc basée sur rien, avec aucune preuve tangible.

publicité

publicité

Charlène et Albert de Monaco : affaire à scandales/

Quant à Nicole Coste, elle pense que c’est un “énième scandale pour faire du mal”. Elle l’a bien souligné lors d’une entrevue avec Paris Match magazine. Même si elle avait eu Alexandre Coste avec Albert II de Monaco. Toutefois, Thierry Lacoste appelait l’affaire en chantage. Car selon son récit, la première fois qu’on leur a contacté, on leur a laissé entendre “que soit on négociait, soit l’histoire serait rendue publique”. Mais le couple princier a failli en démordre de cette histoire…

publicité

Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .