Conflit Ukraine Russie: les Russes foulent le territoire ukrainien, la guerre est-elle déclarée?

Cette question ne se pose même plus. La guerre a effectivement commencé. Mais la question la plus pertinente serrait plus tôt : quand va-t-elle se généraliser et s’intensifier ?

conflit-ukraine-russie-le-russe-foulent-le-territoire-ukrainien-la-guerre-est-elle-declaree
©United State Army
publicité

C’est Vladimir Poutine qui a lancé les débuts du conflit en envahissant l’Ukraine au beau milieu de la nuit. Et comme vous vous en doutez bien, il a effectivement fait une déclaration de guerre à son pays voisin. Cette première offensive a eu lieu le 22 février dernier. Cela fait maintenant un peu moins d’une semaine que le monde vit sous une tension constante, face à la menace russe.

publicité

Bref rappel de la situation sur le conflit en Ukraine !

Même si la guerre est déjà déclarée, le pire reste à craindre. En effet, rien ne nous préserve d’une éventuelle guerre nucléaire. Lundi dernier, Vladimir Poutine s’est adressé au reste du monde en direct. Pour lui, la paix n’est plus une option possible entre la Russie et l’Ukraine, qui sont pourtant voisines. Et suite à cela, le président russe a alors déclaré la guerre à ce pays. Voilà comment ce conflit opposant l’Ukraine et la Russie a débuté.

Toujours sous le choc de cette nouvelle, personne n’a vu venir l’attaque qui s’est profilée une demi-heure après. Une fois encore, la Russie montre bien qu’elle ne plaisante jamais, et que son dirigeant le fait encore moins. Après des heures de bombardements et d’assaut, l’Ukraine arrive pourtant à repousser les offensives russes. Mais cela, au prix de la vie de nombreux citoyens et de nombreux militaires.

publicité

L’annonce fracassante de Vladimir Poutine !

Cette guerre n’est encore que la partie immergée d’un drame qui risque de nous être fatale. C’est ce qu’expliquent certains experts en géopolitique. En effet, tout laisse à croire que ce conflit entre la Russie et l’Ukraine cache des problèmes plus graves. Et qu’à cause de cela, la situation risque de s’envenimer. Lors de sa prise de parole d’hier soir, Vladimir Poutine, le dirigeant de la Russie, a choqué une fois encore le monde.

publicité

Celui-ci explique alors que si un pays occidental venait à interférer dans ses plans, il serait obligé d’utiliser son « arme de dissuasion ultime ». Par cela, il sous-entend ses têtes d’ogives qui attendent sagement dans leurs silos. Pour rappel, La Russie reste à ce jour la première puissance mondiale nucléaire, juste devant les États-Unis de Joe Biden. Apparemment, le conflit en Ukraine est loin d’être terminé.

publicité

Bertrand Gilbertat

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.