Déclaration d’impôts: une nouvelle arnaque risque de vous faire payer le prix fort! Faire attention

Depuis peu, La Direction générale des finances publiques ou DGFiP ont fait état d’une forme d’arnaque qui concerne la déclaration de revenus.

declaration-dimpots-une-nouvelle-arnaque-risque-de-vous-faire-payer-le-prix-fort-faire-attention
©baptistejoly
publicité

C’est actuellement le moment de faire votre déclaration d’impôts. Lancée depuis 7 avril dernier, cette démarche devrait être faite par tous les citoyens français concernés. Mais à cause de problèmes de pré-remplissage, tout s’arrête pendant une période d’une semaine. Alors que la situation est revenue à la normale, une arnaque commence alors à inquiéter le gouvernement.

publicité

Déclaration d’impôts: une usurpation touchant la DGFiP !

Depuis que le site de la DGFiP est redevenu opérationnel, les déclarations d’impôts ont donc repris. En effet, Capital lundi a partagé la nouvelle dans tout le pays. Mais malheureusement, la DGFiP se retrouve attaquée par des usurpations sur internet. En effet, de nombreux malfaiteurs décident de créer des sites à l’effigie de celui de la Direction générale des finances publiques. Ainsi, ils espèrent escroquer des gens voulant faire leur déclaration de revenus.

Outre les sites, cette arnaque utilise aussi deux autres moyens d’hameçonner les Français. En premier, ils essaient de communiquer avec leur cible par le moyen de téléphones. Puis, ils peuvent aussi avoir recours aux courriers pour vos déclarations d’impôts. Et aujourd’hui encore, des dizaines de faux numéros circulent toujours. Surtaxés, ils commencent par « 0 899 » ou « 0 891 » et sont mentionnés sur des sites internet qui expliquent que des conseillers sont susceptibles de vous répondre.

publicité

Faites aussi attention à ces mails frauduleux !

Les malfaiteurs trouvent toujours des moyens pour vous voler, c’est sûr. Après avoir faits quelques victimes, ces numéros de téléphone ont évidemment été signalés. Mais cela n’empêche pas les arnaqueurs, ils changent tout simplement de méthode. Après les SMS et les courriers, ils utilisent cette fois des mails. Après avoir repéré leur cible, ces derniers envoient alors avec des formulaires de déclaration d’impôts en pièces jointes. Toujours en se faisant passer pour la DGFiP, ces malfaiteurs vous feront croire qu’ils envient les déclarations papier préremplies.

publicité

Mais méfiez-vous, la Direction générale des finances publiques explique clairement que ces déclarations d’impôts n’arriveront qu’à partir du 1er avril 2022 pour les départements et régions d’outre-mer. Puis, les autres départements aux contribuables ne les recevront qu’à partir du 6 avril, en raison de leur retard sur l’adoption de la dématérialisation.

publicité

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !