Découvrez la raison qui pousse les dirigeants de la France à maintenir les restrictions, alors que l’Europe se relâche!

Le mode entier commence enfin à se relâcher peu à peu après cette période de crise.

decouvrez-la-raison-qui-pousse-les-dirigeants-de-la-france-a-maintenir-les-restrictions-alors-que-leurope-se-relache
©francesoir
publicité

Si la tension est toujours présente, nous assistons toutefois à une reprise de la circulation. En Europe, tous les pays desserrent l’étau et se tournent de manière progressive vers le retour à la normale. Seule la France ne suit pas le mouvement et persiste à garder ses restrictions. Que ce qui pousserait le gouvernement à prendre de telles décisions ? Découvrez la réponse à cette question dans notre article.

publicité

Les mesures prises à l’étranger face au niveau des gestes barrières !

De nombreux pays semblent avoir déjà pris le pas sur la pandémie. Si ce n’est pas le cas, comment peut-on alors expliquer le fait qu’ils entrent déjà dans une phase de désamorce de la crise ? Prenons par exemple le cas de notre voisin, l’Angleterre. Actuellement, elle délaisse complètement l’ensemble des gestes barrières et des restrictions face au Covid 19. Le port de masque n’est plus obligatoire dans les lieux publics et les passeports vaccinal perdent entièrement leurs utilités.

Et au Danemark, nous assistons au même phénomène, à quelques exceptions près. Dès le 1er février, le pays délaisse complètement tout le geste barrière et tente un retour à la normale. Dans tous les pays d’Europe, nous pouvons voir ce genre de changement, à l’exception d’un seul pays. Effectivement, la France persiste à maintenir les restrictions. Pourquoi le pays s’entête-t-il à suivre le chemin inverse ? Existe-t-il une raison que nous ne connaissons pas encore ?

publicité

Le maintien des restrictions : le variant Omicron en cause !

En se basant sur les informations divulguées par nos confrères d’Europe 1, le pays serrait toujours tenu en échecs. La France serait toujours envahie par le variant Omicron, ce qui empêche clairement le retour à la normale. Bien que les chiffres concernant la contamination soient en baisse, la situation n’est pas pour autant sous contrôle. Le virus circule toujours librement dans tout le pays. D’où le maintien des restrictions sanitaires.

publicité

Par ailleurs, le taux de contamination et de positivité maintient des chiffres encore très élevés, soit 34 %. Et pour ne rien arranger, les 30 000 personnes hospitalisées pour Covid-19 continuent de augmenter. Pour toutes ses raisons, l’épidémiologiste Philippe Amouyel estime qu’une levée rapide des restrictions serait prématurée.

publicité

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !