Découvrez l’incroyable histoire d’Isabelle Nanty. Elle découvre les plaisirs de la maternité à 60 ans

S’il y a bien une chose que nos lecteurs aiment bien, c’est de découvrir des histoires uniques et surprenantes.

decouvrez-lincroyable-histoire-disabelle-nanty-elle-decouvre-les-plaisirs-de-la-maternite-a-60-ans
©Gala
publicité

Qui n’a jamais aimé lire des histoires qui nous redonnent espoir en la vie et au miracle. Et c’est notamment ce qui est arrivé à Isabelle Nanty. N’ayant jamais connu le grand amour et le plaisir d’être mère, la femme de 60 ans avait perdu le goût à la vie. Mais alors qu’elle n’espérait plus rien, la chance finit enfin par lui sourire.

publicité

Une histoire pas comme les autres !

C’est le 22 janvier 2022 qu’Isabelle Nanty célèbre ses 60 ans. Avec une belle carrière, l’actrice peut être fière, car elle a réussi à briller malgré une enfance ratée. Mais tout au fond d’elle, Isabelle sait plus que trop que sa vie n’a pas été aussi colorée qu’elle l’espérait. En effet, en dehors de sa carrière professionnelle, rien n’a vraiment été à la hauteur de ses attentes dans sa vie.

Après avoir vécu plus de 6 décennies, elle n’a par exemple jamais connu le grand amour. Ainsi, elle n’a pas aussi eu le plaisir d’être la mère d’un enfant. Sa vie, Isabelle Nanty l’a toujours vécu seule et elle n’a jamais connu la chaleur et la joie d’être dans une famille. Mais cela ne la pousse pas à désespérer, elle pensait toujours que son tour finirait par venir. Et c’est exactement ce qui s’est passé ! Un miracle s’est produit dans sa vie.

publicité

Infertile, Isabelle Nanty finit quand même par être mère !

« J’ai eu l’impression d’être une demi-femme. » C’était la réponse d’Isabelle lorsque nos confrères de Libération l’ont interviewé en décembre 2021. En effet, la soixantenaire venait à ce moment-là de découvrir qu’elle était infertile. Cette énième mauvaise nouvelle a failli lui enlever tout espoir de devenir enfin mère. Mais une fois encore, elle garde la morale et continue de rester forte. Si elle ne pouvait plus être une mère biologique, elle finit pourtant par avoir recours à l’adoption.

publicité

« Avant d’adopter, il a fallu que je fasse le deuil d’une maternité biologique et que je fasse attention à ce que ma fille ne vienne pas combler un vide. » Explique-t-elle de nouveau. Bien qu’elle voulait avant tout donner naissance à un enfant, elle n’est pas vraiment contre le fait d’adopter. C’est ainsi, après des années, qu’Isabelle Nanty finit par être mère, grâce à l’arrivée de Tallulah dans sa vie, une orpheline chinoise.

publicité

Valentin Delepaul

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.