Drame à West Hollywood: le rappeur Kodak Black ainsi que trois autres personnes abattues!

Pour cette nouvelle histoire, nous allons voyager chez nos voisins les Américains.

drame-a-west-hollywood-le-rappeur-kodak-black-ainsi-que-trois-autres-personnes-abattues
©UPI
publicité

Aux USA, les histoires de règlement de comptes sont complètement dangereuses et causent souvent des morts. Pour une simple dispute, des fusillades risquent d’éclater. Les rues de certains endroits deviennent de plus en plus dangereuses. Pourtant, cela n’empêche pas les stars de les côtoyer. Dans les rues de la Californie, le rappeur Kodak Black s’est fait attaquer et ne s’en serait pas sorti. Découvrez dans notre article le nom de ce rappeur et ce qui lui est réellement arrivé.

publicité

Les rues des USA et l’insécurité !

Dans le pays de l’oncle Sam, les films relatent presque la réalité. En effet, le pays fait face à une très grande de violence et d’insécurité. Bien que les risques ne soient pas tous les mêmes pour toutes les villes, il n’est pas rare pourtant que des fusillades se produisent. Kodak Black, le rappeur dont le nom légal est Bill Kapri, faisait partie des trois personnes abattues tôt samedi devant un restaurant à West Hollywood, en Californie, a déclaré à NBC News quatre sources des forces de l’ordre familières avec l’enquête.

Le rappeur, Kodak Black de 24 ans et trois autres personnes ont été abattus. Deux d’entre eux ont été emmenés en ambulance et deux autotransportés à l’hôpital, a indiqué le département de police de Los Angeles. Tous sont dans un état stable. Face à une telle nouvelle, on ne peut qu’être choqué de constater le niveau de la violence qui y règne.

publicité

L’enquête sur la fusillade de Kodak Black est en cours : des noms sortent !

On ne sait pas immédiatement ce qui a déclenché la bagarre. En tout cas, elle s’est passé à l’extérieur du club dans le bloc 400 du boulevard N. La Cienega. Mais un porte-parole du LAPD a déclaré que les victimes avaient été abattues lorsqu’elles sont sorties du club pendant le combat. Le LAPD a déclaré samedi dans un communiqué de presse qu’il recherchait un suspect noir. D’ailleurs, on sait qui s’était enfui vers le sud. L’ancre/journaliste de KNBC, Robert Kovacik, a rapporté que la bagarre s’était produite à l’extérieur de Nice Guy, un restaurant italien.

publicité

Le propriétaire de Nice Guy, John Terzian, a confirmé à NBC News que Justin Bieber organisait un after party à l’intérieur du restaurant le soir du tournage. Selon des images du tournage obtenues par TMZ, Kodak Black quittait le restaurant avec un entourage qui comprenait un ami et rappeur Gunna. Dans les images, ils se sont arrêtés pour poser pour des photos avec des fans.

publicité

Valentin Delepaul

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.