Drôle d’histoire: Jennifer Mulford allaitait son petit ami de 36 ans 12 fois par jour… et ce n’est pas le pire

Décidément, les gens trouveront toujours un moyen de nous surprendre. Lorsque vous pensez avoir vu la pire histoire au monde, une autre surgit et vous fait changer d’avis.

drole-dhistoire-jennifer-mulford-allaitait-son-petit-ami-de-36-ans-12-fois-par-jour-et-ce-nest-pas-le-pire
©Pinterest
publicité

Pour ce nouveau buzz, si on peut dire cela comme ça, c’est un couple qui est à l’origine de la surprise. Une femme allaiterait son compagnon de 36 ans en régime très particulier. Effectivement, les femmes sont décidément prêtes à tout pour garder leur compagnon. Mais ce que fait Jennifer Mulford dépasse vraiment les limites de l’entendement.

publicité

Découvrez l’histoire de cette jeune femme et son compagnon !

C’est en Atlanta, aux États-Unis, que se passe cette terrible histoire. Les révélations de Jennifer Mulford auraient attiré l’attention de la Toile tout entière et ont même fait le buzz. En effet, elle aurait décidé d’allaiter son compagnon de 36 ans et d’y consacrer une grande partie de son temps. C’est à nos confrères du magazine « Sun » que la jeune femme s’est confiée. Elle explique alors qu’elle souhaitait entamer une « relation d’allaitement pour adultes » avec son compagnon.

Ce dernier, Brad Leeson, était convaincu par une étude que sa conjointe lui avait montrée. Dans cette soi-disant étude, on y explique les bienfaits de l’allaitement pour adulte sur la relation. Jennifer Mulford a admis avoir utilisé des sites de rencontres de petites annonces pour essayer de trouver un partenaire ouvert à la pratique. Alors qu’elle n’y arrivait pas, elle finit alors par se tourner vers son ancien compagnon, Brad.

publicité

Jennifer Mulford et Brad Leeson : une relation inhabituelle !

Toujours en se confiant à nos confrères, la jeune femme explique que cette pratique a vraiment changé sa vie. En effet, Jennifer Mulford affirme que le fait d’allaiter Brad, qui a 36 ans rappelons-le, a effectivement un impact positif sur sa vie. « J’ai fait une pause dans mon travail parce que je veux tout consacrer à ce travail. » Ajoute-t-elle ensuite.

publicité

Elle a également ajouté qu’elle utilisait souvent une pompe ou sa main pendant la nuit. Et pour que son corps puisse suivre le rythme, Jennifer Mulford avoue avoir pris des suppléments alimentaires. Mais ce qui est surprenant, c’est que Jennifer profite de la situation d’une autre manière. En effet, cela lui permet d’affirmer sa place devant son petit ami qui a tendance à se prendre pour un « mâle alpha ».

publicité

Valentin Delepaul

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.