EHPAD ou Maisons de retraite : leurs véritables actionnaires dévoilés!

Tout ce qui se déroule dans les maisons de retraite n’est pas toujours la joie.

ehpad-ou-maisons-de-retraite-leurs-veritables-actionnaires-devoiles
©francetvinfo
publicité

D’ailleurs, un scandale a éclaté dans l’un de ces EHPAD il n’y a pas si longtemps. Que cachent les sociétés leaders telles que Orpea ou Korian ou bien d’autres encore ?

publicité

Le déséquilibre entre les sociétés !

La France offre, en plus de 600 000 lits, une place pour 10 personnes en Établissements d’Hébergement pour Personnes âgées dépendantes (EHPAD). Ces personnes sont âgées de 75 ans ou plus. C’est l’âge moyen à laquelle on les fait entrer dans les centres spécialisés. De ce fait, la population peut observer un réel déséquilibre entre chaque maison de retraite. La preuve, dans les Pays de la Loire ou en Bretagne, ces établissements ont un taux d’équipement bien supérieur à la moyenne nationale.

Alors qu’en PACA ou en Île-de-France, ce taux d’équipement peine à dépasser les 8 places pour 100 personnes. Ce domaine ne concerne pas uniquement les équipements, mais aussi le plan tarifaire qui diffère de chaque région. Dans les Yvelines par exemple, le tarif moyen par mois est de 3000 €, à Paris 4000 € et 3500 € dans les Hauts de Seine. Un tarif bien trop haut, alors qu’on observe du côté de Cantal, L’Aveyron, La Meuse, la Haute-Saône, ce chiffre reste inférieur à 1500 €. Ce phénomène s’explique par la loi de l’offre et de la demande, car plus les établissements ont de lits, plus le tarif baisse.

publicité

Les maisons de retraite ou EHPAD attirent les investisseurs !

Il existe trois sortes d’EHPAD. Ceux qui sont publics, il y a ceux qui sont privés, mais aussi ceux qui sont associatifs. En France, 75 % des établissements sont publics ou associatifs alors que les 25 qui restent sont des sociétés privées. Malheureusement, eux ne pensent qu’à leur profit. Tel est le cas de Orpea et Korian. À eux deux, ils se partagent 6 milliards d’euros de manière égale, car ils ne possèdent pas moins de 75 000 lits situés dans plus de 750 départements. Derrière cette mascarade se cache en fait des actionnaires.

publicité

Pour le cas d’Orpea, leur action est tenue dans la majorité par Peugeot, la marque automobile. Mais aussi par un fonds de retraite situé au Canada. Pour le cas de Korian, on peut citer les actionnaires comme Malakoff Mederic, le groupe de protection sociale. Ou encore la filiale assurance de Crédit Agricole, mais aussi Prédica. Depuis 26 janvier, Orpea se trouve dans le collimateur de la justice. Et ce, suite au livre Les Fossoyeurs écrit par le journaliste Victor Castanet. Dans ce ouvrage, il dénonce les méfaits des EHPAD après ses 3 années d’enquêtes.

publicité

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !