Enrico Macias va de plus en plus mal!

Enrico Macias a gagné la faveur des juges lors de son passage devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH).

enrico-macias-va-de-plus-en-plus-mal
©sudinfo
publicité

Enrico Macias y est passé pour plaider contre la justice de Luxembourg. Et ce, à propos de sa condamnation à payer 30 millions d’euros à la banque en 2019. Il est entré en procès contre une banque qui a fait faillite en 2008. Cette victoire a été considérée comme honorable pour le chanteur. Même s’il n’avait plus de chance, il a pris son courage à demain pour passer devant la Cour européenne dans le but de réviser sa condamnation face à la justice de Luxembourg.

publicité

Il y a toujours un mais

La CEDH a jugé que la Cour luxembourgeoise a transgressé la loi sur la Convention européenne des droits de l’homme sur le droit à un procès équitable. Cette disposition a été prise en compte lorsque la justice luxembourgeoise a rejeté les recours du chanteur. De ce fait, la Cour européenne a ordonné au Luxembourg de payer une amende de 12 000 euros au chanteur. Et ce, en raison des préjudices moraux qu’Enrico Macias a subis.

Mais Enrico Macias avait espéré la somme de 15 millions d’euros pour les préjudices matériels qu’il a jugé avoir subis. Son avocat s’exprime ainsi : « La décision sur ce point essentiel est éminemment décevante et l’indemnisation totalement dérisoire par rapport au préjudice ? ». Enrico Macias a aussi eu des ennuis lors du financement d’une clinique esthétique en 2007. Il a fait un prêt de 30 millions d’euros à une banque qu’il a investie dans les fonds Madoff.

publicité

Enrico Macias, malheureux en affaire

Le chanteur est déjà endetté jusqu’au cou, et comme si cela ne suffisait pas, le voilà de nouveau victime d’arnaque. En 2020, il était encore en deuil vis-à-vis de la mort de sa femme décédée il y a plus de 10 ans. Et après cela, Enrico Macias est entré en litige avec la banque Landsbanki dont il semble avoir abandonné toute chance : « Je ne veux pas en parler. J’ai été victime d’une hyperinjustice et on ne peut rien faire contre l’injustice.

publicité

Le bon Dieu m’a enlevé ma femme. J’avais une maison et il a failli me la prendre. C’est la volonté du bon Dieu. ». En 2008, la banque de Luxembourg a fait faillite, emportant avec lui toute la fortune du chanteur, une fortune qui s’élevait à 20 millions d’euros. À l’époque, cette même banque lui a ordonné d’hypothéquer sa belle villa de Saint-Tropez.

publicité

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !