Eric Zemmour disparait des radars à Béziers: Sarah Knafo et son staff se sont angoissés

C’est bien connu, le polémiste Eric Zemmour n’en fait qu’à sa tête.

eric-zemmour-disparait-des-radars-a-beziers-sarah-knafo-et-son-staff-se-sont-angoisses
publicité

Alors qu’Eric Zemmour était de passage à Béziers, son entourage a vécu des troubles incessants. D’ailleurs, il y était car Rober Menard, le maire de la ville l’a invité. Mais durant leur descente, il a surtout agacé Sarah Knafo, sa belle conseillère tout juste âgée de 27 ans. Non seulement, il était déjà en retard, mais en plus, il a disparu. Voilà la preuve que monsieur n’en fait décidément qu’à sa tête.

publicité

Tous à la recherche d’Eric Zemmour !

Le Journal du Dimanche avait même évoqué que “le polémiste est encore en retard”. Tous ceux présents au théâtre Zinga Zinga ont pris le mal en patience. Tellement, le monsieur tardait a pointer son nez. Son staff a tout fait pour le trouver.

Puis, le maire de la ville fut agacé de son absence alors qu’il était dans les coulisses. De plus, l’hebdomadaire a essayé de tout remettre en question selon les sondages reçus. Par rapport à Eric Zemmour. Lorsque celui-ci arrive enfin devant Ménard, l’hôte affirme qu’il ne gagnera “pas sans Marine Le Pen”.

publicité

Le public lui siffle dessus, Ménard entre en jeu

Le maire de la ville lâche dès sa venue qu’ils ne devraient pas gâcher leur chance. Puis, comme il souhaitait en février, “celui qui sera derrière l’autre se retire”. Prochainement, Eric Zemmour sera de passage “à Rouen, Caen, Rennes, Nantes et Vannes” a une réplique surprenante. Selon lui, il ne s’est “pas encore présenté”. En tout cas, les deux parties d’extrême droite ne vont jamais s’entendre, surtout après cet incident.

publicité

Puis, LCI et Le Figaro ont établi un sondage Ifop Fiducial ce vendredi. Ces trois noms seront en course pour accéder au second tour de l’élection présidentielle. D’abord, Marine Le Pen prend la première place avec une légère avance, soit 17 %. Puis, Eric Zemmour la suit de près avec 16 % et enfin, pas des moindres, Xavier Bertrand a 15 %. Par dessus tout, Emmanuel Macron, même s’il n’a pas encore officialisé sa candidature. Un sujet dont Frédéric Dabi appuie fortement. Ce dernier qui est le directeur général adjoint de l’Ifop.

publicité

Valentin Delepaul

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.