Eric Zemmour: Sarah Knafo fait des révélations explosives sur le politicien

Un journaliste a publié le surnom de Éric Zemmour que lui a donné sa femme Sarah Knafo.

eric-zemmour-sarah-knafo-fait-des-revelations-explosives-sur-le-politicien
©Jingl
publicité

Ce journaliste est rédacteur chez Les Jours, et il réussit à s’infiltrer dans l’équipe d’Eric Zemmour. Dans son article, qui porte sur ses premières enquêtes, il dévoile la manière dans comment les collaborateurs de l’ancien polémiste de CNews l’appel. Selon les dires, ce surnom était à l’origine celui d’un ancien président durant ses campagnes électorales. Ce surnom devient une véritable inspiration pour son entourage.

publicité

Le surnom d’Eric Zemmour

Le journaliste Pierre Bafoil de Les Jours a finalement sorti son article sur Eric Zemmour le mardi 8 mars dernier. Il a pu réaliser cette enquête après s’être infiltré pendant trois mois dans l’équipe du candidat du parti Reconquête. À ce qu’il parait, il aurait intégré l’équipe chargée des démarches téléphoniques ou phoning du parti. Et c’est de cette façon qu’il a pu découvrir le surnom que sa femme, Sarah Knafo, lui a donné, le roi Arthur.

Un surnom validé par la Haute Autorité de Sarah Knafo. La jeune femme aurait apparemment envoyé un message personnaliser de son mari à ses phoners. Un message qui ravit toute la troupe et lui donne de plus en plus d’avantages autour de lui. Le surnom de roi Arthur vient d’une référence à François Mitterrand. Car selon certaine source : « Eric Zemmour se faisait appeler Arthur pendant sa première campagne pour des raisons de confidentialité. ».

publicité

Les accusations qui pèsent sur le politicien

Le journaliste ne met pas en doute ce surnom, mais dans ses écrits il rappelle tout de même les accusations d’agressions sexuelles qui ont pesé sur le candidat. En effet, différents propos ont circulé à ce sujet comme en 2002 où Eric Zemmour a dit : « Si maintenant on ne peut plus draguer les stagiaires. Parce que les stagiaires c’est quand même fait pour faire des p*pes et du café. ». Une stagiaire qui a décidé de se plaindre au journaliste.

publicité

Il aurait aussi embarrassé plusieurs femmes lorsqu’il travaillait encore au Figaro et ces femmes décident de briser le silence. L’une d’entre elles témoigne : « Il me prend avec ses mains, il me bloque contre la paroi de l’ascenseur. Enfin, il m’embrasse de force sur la bouche. ». Mais l’équipe d’Eric Zemmour n’a pas apprécié que Médiapart remette au grand jour ces témoignages qui jusqu’à maintenant aucune plainte n’a été déposée.

publicité

Marie-Anne Lenormand

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .