Étude : tout savoir sur les bienfaits de la vitamine D contre les maladies cardio-vasculaires et les AVC !

Nous savons tous que notre corps a besoin d’un apport considérable en nutriment.

etude-tout-savoir-sur-les-bienfaits-de-la-vitamine-d-contre-les-maladies-cardio-vasculaires-et-les-avc 
©vonjour
publicité

Chaque jour, nous devons ingérer telle ou telle quantité de protéines ou de glucides pour que notre organisme fonctionne bien. C’est vrai ! Mais connaissez-vous vraiment le rôle que joue chaque élément que nous ingérons une fois dans notre organisme ? Pour le cas de la vitamine D, par exemple, très peu connaissent vraiment ce qu’il apporte pour notre corps. Pourtant, la « vitamine du Soleil » est un élément crucial pour le bon fonctionnement de nos organes et l’entretient de notre peau. Outre ces utilités déjà mentionnées, cette vitamine pour aussi vous aider à combattre vos problèmes de cœur. Étonnant non ?

publicité

Quel est le rapport entre le cœur et la vitamine D ?

Cette question représente actuellement le sujet de recherches de nombreuses études à l’étranger. En effet, de nombreux scientifiques essaient de prouver que le risque de développer des MCV est réduit par la vitamine D. Pour preuves, ces chercheurs affirment qu’il existe un lien étroit entre le taux sérique de 25-hydroxy, un élément déclencheur des MCV, et a vitamine D.

Pour vérifier cette hypothèse, des chercheurs de la UK Biobank ont procédé à des tests en Grande-Bretagne. Au terme de ces études, ils avancent avec certitude que cette vitamine D réduit effectivement le risque d’exposition à des maladies cardiaques. En plus de cela, ils avancent des chiffres incroyables concernant le rapport entre la maladie et l’élément.

publicité

Les résultats des tests !

Suite aux études faites aux Royaumes Unis, les scientifiques se retrouvent face à des chiffres concluants. En effet, ces recherches approfondies ont permis de constater un fait surprenant. Les personnes ayant un taux sérique élevé s’exposaient à plus de risque d’attraper un MCV. Pour ceux qui disposent d’un taux sériques égal ou supérieur à 25 nmol/l, le risque augmentait de 11 %.

publicité

Avec un apport régulier d’une quantité importante de vitamine D, le taux sérique de 25 (OH) D des sujets diminuait considérable. Ce qui signifie aussi une diminution des risques de maladies cardiaques. Au final, ces études visent tout simplement à justifier la prise de vitamine D contre les MCV. Et pour cela, vous n’aurez pas seulement recours aux médicaments. En effet, les rayons de soleil sont par exemple des sources abondantes de cet élément.

publicité

Marie-Anne Lenormand

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .