Evelyne Dhéliat s’enflamme: elle fait part de son plus grand regret

Qui aurait cru qu’un visage aussi serein pouvait cacher derrière lui d’aussi grands regrets ?

evelyne-dheliat-senflamme-elle-fait-part-de-son-plus-grand-regret
©Tonmag
publicité

Devenue une véritable icône de la télé, Evelyne Dhéliat n’est plus à présenter aujourd’hui. C’est en 1968 que les téléspectateurs découvrent pour la première fois le visage de la blonde. Et depuis, il ne lui a fallu que 3 petites années pour faire en sorte que ce visage, et le nom qui va avec soient connus. Se confiant sur France 2 à l’occasion de ses 50 ans de carrière, Evelyne Dhéliat nous fait alors part de son plus grand regret.

publicité

L’idée de quitter la première chaîne française a-t-elle déjà effleuré son esprit ?

Lorsque les téléspectateurs de TF1 entendent le mot météo, ils pensent immédiatement à Evelyne Dhéliat. En effet, elle a réussi à rester 50 ans à TF1 pour nous présenter chaque jour le bulletin météo. Et malgré ces 5 décennies qu’elle y a passées, elle n’a jamais eu envie de quitter la chaîne. Et c’est qu’elle a aussi expliqué à Léa Salamé. « On m’a toujours proposé de grandes choses.

Et c’est vrai qu’avec la météo, je faisais ce que je voulais faire, c’est-à-dire du journalisme. » Explique-t-elle alors. En trouvant ce qu’elle recherchait auprès de TF1, Evelyne Dhéliat n’a donc aucune envie de partir. « Elle est heureuse de son quotidien et compte bien continuer à vivre de sa passion. » Ajoute alors Léa Salamé, en parlant de la fidélité de son amie envers TF1.

publicité

Evelyne Dhéliat évoque son passé !

Invitée sur France 2 à l’occasion de ses 50 ans de carrière, Evelyne Dhéliat est alors conviée à parler de sa vie. Et tout au long de son partage, elle fait part de ce qui l’a le plus marquée dans sa carrière. Puis, une chose entrainant une autre, elle finit même par parler de sa vie personnelle. Et c’est à ce moment-là que les téléspectateurs se sont mis à s’écarquiller les yeux et les oreilles.

publicité

Evelyne Dhéliat confie alors, avec les larmes aux coins de l’œil, qu’elle avait regretté amèrement la mort de son mari. Elle ajoute qu’elle ferait tout ce qui est possible pour revoir une dernière fois son mari. Très attachée à son défunt mari, elle ne passe pas une seule journée sans penser à lui.

publicité

Bertrand Gilbertat

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.