Franck de L’amour est dans le pré: la prod le remet à sa place ! Un mal pour un bien

On peut dire que l’agriculteur a réussi à faire parler de lui pendant sa participation lors de la dernière saison.

franck-de-lamour-est-dans-le-pre-la-prod-le-remet-a-sa-place-un-mal-pour-un-bien
©recetteaz
publicité

Franck, un bûcheron passionné, s’est inscrit à L’amour est dans le pré pour trouver son âme sœur. Tout au long de l’émission, les téléspectateurs ont appris à l’aimer et à le cerner. Mais très vite, ces derniers se sont rendu compte du franc-parler du bûcheron. Ce trait de caractère très prononcé lui a pourtant causé quelques problèmes avec la production.

publicité

Habile avec les bûches, mais pas avec les femmes !

Depuis maintenant 16 ans, cette émission originale de M6 a réussi à faire le bonheur de centaines d’agriculteurs. Depuis toutes ses années, ces derniers ont pu trouver le grand amour et vivre des rencontres passionnantes. Franck, un bûcheron, espérait en faire autant en rejoignant l’émission de M6. Alors qu’il commençait à se tourner vers Anne-Lise, la belle Cécile lui tournait sans arrêt dans la tête.

De ce fait, il décide de retenter sa chance avec cette dernière. Avec très peu de manières, Franck a alors essayé de séduire Cécile. Il faut avouer que son éducation et sa vie solitaire ne lui ont pas beaucoup aidé avec les femmes. En effet, cet ancien sous-officier de l’armée devenu forestier et maraîcher n’avait qu’une vague notion de séduction. Et souvent ; il recevait des critiques à cause de ses manières. En dehors de ses détracteurs, les manières de Franck n’étaient pas non plus très après par la production.

publicité

L’amour est dans le pré : Franck recadré !

En effet, le franc-parler de Franck ennuyait énormément la production de L’amour est dans le pré. Sur les réseaux sociaux, l’agriculteur essuyait souvent les critiques des internautes. Puis, les responsables s’en sont aussi souvent plaints. Se confiant dans les colonnes du magazine Voici, le principal s’est pourtant justifié.

publicité

«Ce qu’on m’a reproché, c’est d’avoir répondu à certaines personnes avec un langage vulgaire. Quand on me traite de connard, je ne dis pas “s’il te plaît, chérie” ! On m’a rappelé à l’ordre ouvertement et on m’a dit que c’était agaçant. Mais quand quelqu’un me gifle, je le frappe au visage. Je suis un bûcheron ! » Explique alors Franck. Mais après un langage pareil, la prod était obligée d’intervenir.

publicité

Valentin Delepaul

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.