Françoise Hardy au plus mal: la chanteuse malmenée par la maladie!

Toujours en proie à la maladie, Françoise Hardy n’a plus eu l’occasion de revoir ses fans.

francoise-hardy-au-plus-mal-la-chanteuse-malmenee-par-la-maladie
©youtube
publicité

Pourtant, la chanteuse rêvait toujours de faire une dernière apparition dans laquelle elle ferait une très belle performance. Mais sa situation actuelle ne lui permet pas. Avec l’arrivée de la crise sanitaire, sa situation s’est encore aggravée encore plus. Alors que Françoise Hardy venait de faire partie du top 50 des artistes les plus appréciés par les Français, elle ne pourra pourtant plus profiter de sa notoriété. Comment va-t-elle actuellement ? Y a-t-il toujours de l’espoir ?

publicité

Françoise Hardy : « J’appréhende 2022, tant pour mes proches que pour moi. »

Avec ses 77 ans, la chanteuse est toujours mise à mal par ses nombreuses maladies, dont un cancer du Larynx. Cette dernière lui a fait en voir de tous les couleurs. À cause de sa tumeur, Françoise Hardy n’a plus été capable de chanter depuis belle lurette. Et très récemment même, elle ne serait même plus capable de s’exprimer. Devant un tel drame donc, c’est son fil, Thomas Dutronc, qui parle à sa place.

Aujourd’hui, la chanteuse a besoin de beaucoup d’attention et doit être aidée pour tout ce qu’elle fait. Et face à l’évolution de sa maladie, la mère de Thomas Dutronc garde la tête sur les épaules et ne se voile pas la face. « J’appréhende 2022, tant pour mes proches que pour moi. » Expliqua-t-elle alors qu’elle pouvait encore parler. Effectivement, Françoise Hardy s’attend au pire, et pense même à prendre le pas.

publicité

La chanteuse souhaite se suicider !

Françoise Hardy a été touchée par sa maladie en 2013. Et depuis, elle vit un véritable calvaire. Alors que sa santé continuait de se dégrader de jour en jour, la chanteuse finit par se résigner. En effet, elle pense constamment au jour où elle partira enfin. Selon son ex-compagnon, Jacques Dutronc, Françoise Hardy aurait eu des pensées noires.

publicité

Alors qu’elle soufre constamment, Françoise Hardy aurait pensée à mettre un terme sa longue vie d’agonie. En effet, elle ne serait pas contre le fait d’avoir recours à la mort artificielle. Bien que sa décision ait été surprenante, on ne peut que la comprendre. « Si on devait souffrir de la sorte, autant mourir ! » Explique-t-elle alors.

publicité

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !