Fraude à la CAF (France): une famille reçoit des aides sociales à plus de 80 000 euros alors qu’elle se trouve à l’étranger

Sur une durée de six ans, cette famille a perçu une aide qui ne leur était pas destinée. Après une aussi longue durée, la totalité des aides a atteint les 80 000 euros, rendez-vous compte !

Fraude à la CAF (France): une famille reçoit des aides sociales à plus de 80 000 euros alors qu’elle se trouve à l’étranger
©airtec
publicité

Face au tribunal d’Avignon le mardi 15 février dernier, un père et une mère de quatre enfants ont dû comparaître pour une fraude à la CAF et aux prestations sociales. En effet, les aides comme la CAF et le RSA (Revenu de solidarité active) sont destinées à des personnes se localisant en France. Pourtant, les parents de cette famille qui se trouve en Algérie ont trouvé un moyen pour en bénéficier.

publicité

La famille a été prise la main dans le sac pour fraude à la CAF

Vivant en Algérie, ce couple a réussi à percevoir plus de 80 000 euros d’aides sociales pendant environ 6 années. En tout, il recevait à la fois les prestations du RSA (Revenu de solidarité active) et de la CAF. Et ce, sans y avoir droit. Le couple avait à sa charge 4 enfants. Le père et la mère recevaient chacun environ 550 euros d’aide sociale par mois.

Par ailleurs, les poursuites pénales se font très rares et peu concluantes dans ce genre de fraude à la CAF. Pourtant, cette famille n’en échappe pas pour autant. En effet, un échéancier de remboursement étant généralement mis en place, le tribunal a été saisi en raison de l’ampleur de la fraude. Selon des experts en économie, ce genre de pratique fragilise énormément l’économie du pays. Ce qui pousserait l’État à être très sévère.

publicité

Le père pense à sa famille avant tout !

Face à leur fraude à la CAF, le couple a dû comparaître devant le tribunal judiciaire d’Avignon, le mardi 15 février dernier. Prenant alors la défense de sa femme, le père de famille explique tout. Alors qu’il voyageait souvent entre Avignon et l’Algérie, il finit alors par avouer qu’il n’avait pas le choix, car il était tombé malade. « Je n’étais pas conscient que ce fût aussi grave que cela. Je l’ai fait pour mes enfants. » Explique alors la mère de famille.

publicité

Le procureur adjoint a demandé une peine de 3 à 4 mois de prison avec sursis et le remboursement de toutes les sommes perçues. Le tribunal rendra sa décision le 15 mars. Finalement, le couple s’installe définitivement en France en 2021. D’ailleurs, le couple commence déjà à rembourser leurs dettes après leur énorme fraude à la CAF.

publicité

Marie-Anne Lenormand

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .