Fraudes fiscales: l’État fait l’acquisition d’une somme colossale grâce à ses contrôles

Les questions de fiscalité mènent souvent à la confusion. Avec des démarches et des procédures à en perdre la tête, on ne sait plus quoi faire.

fraudes-fiscales-letat-fait-lacquisition-dune-somme-colossale-grace-a-ses-controles
©macs
publicité

Mais cette confusion, la population n’est pas la seule à en faire face. En effet, l’État aussi peut parfois perdre le fil avec autant de démarche. Mais ce qui est désolant, c’est que des personnes décident de profiter de ces faiblesses de l’État pour tirer profit. Et lorsque l’État décide de prendre en main cette situation, c’est une somme colossale qu’il découvre en erreur et fraudes fiscales.

publicité

Fraudes fiscales et recettes de l’État, une coexistence impossible !

Effectivement, ces deux éléments ne font pas vraiment très bon ménage. La raison à cela vient du fait que l’un diminue l’autre. Dans tous les cas possibles, l’existence même des fraudes fiscales ne peut que nuire à celle des recettes de l’État. Avec un peu de bon sens, vous remarquerez que c’est tout à fait logique. Suite au contrôle de l’État en 2021, une somme incommensurable a été déclarée. Et cela va en empirant. En effet, cette pratique gagne de plus en plus d’ampleur en France.

Mais heureusement, les agents de la direction générale des finances publiques (DGFiP) arrivent actuellement à prendre la situation en main. La fraude fiscale est apparemment encore beaucoup plus courante que nous pouvions l’imaginer. C’est le moins qu’on puisse dire. Qu’elles soient volontaires ou non, les fraudes fiscales coutent cher à l’État. Mais de manière précise, on ne sait pas à combien s’élève le total de ces infractions chaque année.

publicité

Une grande plaie pour l’État français !

Chaque année, l’État français déplore des millions de pertes en raison des erreurs et des fraudes fiscales. Ces deux ont le même effet sur l’économie, elles l’affaiblissent. Et en 2021, les contrôles sont parvenus à récupérer la somme de 10,7 milliards d’euros. On vous explique tout ce qui se cache derrière un tel montant. Selon nos confrères du Figaro, c’est environ plus de 37 % de ces pertes que l’État arrive à recouvrir aujourd’hui.

publicité

Et tout cela, grâce aux contrôles. Cette fraction représente en tout 7,8 milliards d’euros. Les fraudes fiscales sont des maux que le pays doit faire face chaque année. Pour que leurs effets soient annulés, ou du moins diminués, il faudrait un effort continu de la part de la direction générale des finances publiques (DGFiP).

publicité

ThibauIt Urea

Passionné par l'écriture et les nouvelles technologies, le métier de rédacteur web a été pour moi une révélation ! Je suis particulièrement intéressé par l'actualité people, française mais aussi internationale.