Hélène Ségara aborde sa maladie perturbante

Hélène Ségara traverse une mauvaise passe en ce moment

helene-segara-aborde-sa-maladie-perturbante

Hélène Ségara est atteinte de la dégénérescence oculaire. Mais elle l’a toujours tenu pour elle. Même si elle a déjà dû se faire opérer de la rétine à plusieurs reprises. Ce qui lui a inspiré d’écrire un ouvrage concernant la force mentale.

Hélène Ségara et sa redoutable maladie

La dégénérescence maculaire concerne la destruction d’une partie de la rétine ainsi que de la perte de la vision centrale. Depuis longtemps, elle a gardé sa maladie secrète, de plus, ses diverses opérations comptent pas moins de 17. D’ailleurs, à cause de cela, la chanteuse a vu au cours de ces épreuves endurer le départ de ses proches. Ou des contrats qui lui ont filé entre les doigts, mais heureusement qu’elle n’a jamais baissé les bras pour sa carrière musicale. C’est pourquoi son livre.

L’artiste a même expliqué que beaucoup de choses sont passées mais seulement deux cas de figure se présentent. D’un côté, “la remise en question” et d’un autre, “le déni et la fuite”. Lorsqu’on est face à un obstacle, soit on prend la gauche soit la droite. Une belle leçon de vie qu’Hélène Ségara fait part lors de son passage sur l’interview avec People Act Mag.

Un livre pas encore terminé mais le lever de sa force !

Appelée pour une intervention dans une conférence, elle ne s’est pas du tout préparée. En relatant cette invitation dont elle a honoré de sa présence, les premiers mots de son intervention furent le début, son début. “Je ne me suis jamais sentie aussi forte que le jour où j’ai posé un genou à terre. Son livre y prend tout son sens …

En octobre 2019, son père perd la vie suite à sa maladie. A cette époque, elle était “très forte” mais “on est venu” la chercher alors qu’elle ne s’y attendait même pas. Mais des projets lui ont été refusé à cause de sa maladie, beaucoup mais pas qu’un seul. Puis, après toutes ses absences, des internautes lui remarquent qu’elle aurait raté sa chirurgie esthétique. Vexée, elle a tenu à leur répondre que “non”, il ne s’agit pas et c’est de très loin une des raisons de son aspect physique. En réalité, “je suis malheureusement malade”, poursuit-elle. Ce fut pour un temps , car aujourd’hui, elle est “en paix avec le sujet”.

Bertrand Gilbertat

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.