Histoire hallucinante : quelques jours après avoir été victime d’un « prank », un vendeur de plantains rôtis reçoit 500 000 N du créateur de la Vidéo!

C’est avec ce genre d’histoire que l’on découvre que certaines personnes disposent vraiment d’un très grand cœur.

histoire-hallucinante-quelques-jours-apres-avoir-ete-victime-dun-prank-un-vendeur-de-plantains-rotis-recoit-500-000-n-du-createur-de-la-video
©Pinterest
publicité

Dans certains pays, une forme de blague assez déroutante appelée « prank » commence à gagner de l’ampleur. Le principe est très simple, il suffit de choisir une victime et de louer des tours. Le but de la manœuvre consiste à confondre la cible ou de lui faire peur. Ce genre de blague a surtout été aperçu pour la première fois aux États-Unis. Mais aujourd’hui, ces vidéos commencent à attirer de plus en plus d’amateurs. Découvrez une histoire touchante qui parle d’un prank qui a surement changé la vie de la victime.

publicité

Qu’est-ce que le prank ?

Depuis maintenant quelques années, les réseaux sociaux sont envahis par ce genre de vidéo. Que ce soit sur Facebook, Instagram ou encore les autres réseaux, ces formes de blagues in peu particulières sont très présentes. Cela s’explique surement par le fait que ces petites vidéos de 2 à 10 minutes sont complètement distrayantes et hilarantes.

En l’espace d’un an seulement, les pranks sont devenus des blagues très courantes. Dans les rues, de nombreux jeunes se munissent de caméra et essaient de piéger les personnes qu’ils rencontrent. Tout cela pour partager de la joie et de la bonne humeur. Mais parfois, ce genre de vidéo peut aussi rapporter de l’argent.

publicité

Une vendeuse a reçu une très bonne nouvelle après avoir été piégée !

La vendeuse de plantain fond en larmes après avoir reçu une récompense en espèces de 500 000 nairas d’un créateur de contenu qui l’a autrefois trompée. Cela fait suite à une vidéo virale dite un prank. En effet, une influenceuse a une farce à la vendeuse de plantain rôti. Et ce, sur le fait que son produit n’est pas un délice, ce qui a conduit à un moment d’émotion.

publicité

Quelques jours plus tard, la créatrice de contenu est revenue à la même femme avec la somme en espèces de 500 000 narias. En fait, c’est un don des abonnés Instagram pour soutenir son entreprise. La femme qui n’a pas pu contenir sa joie a fondu en larmes alors qu’elle roulait sur le sol. Comme quoi, on peut vraiment tirer du bon dans chaque chose. Même dans un prank!

publicité

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !