Immobilier : les nouvelles informations affirment des prix en baisse ?

Si vous avez toujours rêvé de devenir propriétaire d’une maison, il est temps de réaliser votre rêve.

immobilier-les-nouvelles-informations-affirment-des-prix-en-baisse 
©bonacio
publicité

Pour 2022, tout indique que les prix seront en baisse. Bien que nous entrions à peine dans cette année, les nouvelles sont déjà bonnes pour l’immobilier. Qu’est-ce qui permet d’affirmer ce changement du marché actuel ? Sans aucune surprise, la crise sanitaire reste la première cause du changement. Mais quoi qu’il en soit, acquérir un domaine ou une maison demande souvent un savoir-faire. En effet, les arnaques peuvent vous réserver de mauvaises surprises.

publicité

Les conséquences du COVID-19 sur les prix !

Si l’année 2022 s’annonce être favorable pour un achat dans le domaine de l’immobilier, c’est en raison de la crise sanitaire actuelle. En effet, les deux dernières années ont été assez difficiles pour ce domaine en raison de la réduction des activités. Suite au confinement, les Français se sont retrouvés coincés chez eux, annulant ainsi toute possibilité de vente immobilière. Puis, la crise a aussi accentué le chômage dans le pays.

En raison de toutes ces causes citées, l’économie générale a été fortement impactée. Tout naturellement donc, on est tenté de penser que l’immobilier aurait subi le même sort. Cela risque de vous surprendre, mais le domaine de l’immobilier a connu un essor particulier suite à cette crise. Et pour 2022, les chiffres prévoient une année de rebondissement pour l’immobilier. En effet, tous les matériaux de construction ont vu leur prix grimper d’environ 8 % à 15 % durant la pandémie.

publicité

Crédit immobilier : plus difficile à obtenir pour cette année !

Malgré la hausse des prix de l’immobilier, il vous sera quand même plus difficile d’obtenir un crédit immobilier. Pour cette année, l’obtention d’une créance immobilière risque d’être ardue pour les foyers modestes. Et plus l’année va avancer, plus cette situation va s’aggraver. Dès le 1er janvier 2022, les emprunts de plus de 25 ans à titre de logement d’occasion ne sont plus acceptés.

publicité

Puis, pour les logements neufs, le plafond est de 27 ans. Ainsi, les familles avec de petites mensualités ne pourront plus alors espérer un crédit à plus de 35 % des revenus. Cette restriction s’explique par le fait que la situation économique du pays tout entier s’est vu être complètement déstabilisée par la crise. D’ailleurs, l’immobilier n’est pas en reste.

publicité

Marie-Anne Lenormand

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .