Impôts : voici la liste exhaustive de toutes les taxes que les retraités devront payer

Avec cette terrible année que nous venons de traverser, la situation actuelle est plus que déplorable.

impots-voici-la-liste-exhaustive-de-toutes-les-taxes-que-les-retraites-devront-payer
©RP ONLINE
publicité

Que ce soit sur le plan social ou, et surtout, sur le plan économique, le pays fait face à un état alarmant. Pour soutenir la population, le gouvernement français décide alors de fournir de nombreux aides financiers et sociaux. Comme chaque source de revenu légal, la pension des retraités s’accompagne toujours de nombreuses taxes et impôts. Découvrez les impôts que les retraités doivent payer.

publicité

Les impôts sur l’indemnité de fin de carrière !

C’est surement le premier impôt qu’on doit payer en tant que retraité. Si les jeunes retraités touchent une indemnité de fin de carrière, ils doivent pourtant s’acquitter d’un impôt. Il existe deux cas qui peuvent se produire. Mais dans les deux cas, le retraité doit payer une taxe qui résulte sur une exonération qui peut être partielle, dépendamment du montant de l’indemnité.

L’impôt sur le revenu !

Comme nous vous l’avons déjà expliqué plus tôt, chaque revenu légal doit s’accompagner d’impôt à payer. Et vu que la pension alimentaire est définie de la sorte, les retraités sont naturellement obligés de payer l’impôt sur le revenu. Une fois encore, la somme à payer variera en fonction du montant de la pension.

publicité

Le prélèvement effectué à la source sur les rentes ou le capital !

Le prélèvement à la source des impôts a été adopté en 2019. Depuis, il s’applique aussi sur les revenus touchés une fois à la retraite. De ce fait, les rentes de régimes supplémentaires à l’exemple du préfon, du PER entreprise, du contrat Madelin et du Perp sont aussi concernées.

La CSG !

Les retraités doivent aussi s’acquitter de la fameuse impôt contribution sociale généralisée (CSG). Le taux de la CSG varie en fonction du revenu fiscal de référence du ménage. Ainsi, il est alors possible de s’exposer aux différents niveaux suivants : 3,80 %, à 6,60 % ou à 8,30 %.

publicité

La CRDS

Puis, les personnes âgées doivent aussi payer la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA) si leur revenu fiscal de référence dépasse les 14 915 euros pour une personne célibataire et 22 879 euros pour un couple. Son taux, 0,3 %, frappe les revenus bruts de retraite. Avec toute ces impôts et l’inflation des prix actuels, les retraités se retrouvent eux aussi dans une situation de précarité.

publicité

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !