Jean-Jacques Goldman : le fils de la chanteuse Sirima s’exprime enfin 35 ans après!

Tout le monde se rappelle surement du titre de « là-bas » de Jean-Jacques Goldman.

jean-jacques-goldman-le-fils-de-la-chanteuse-sirima-sexprime-enfin-35-ans-apres
©ELLE
publicité

Plus de 30 ans après que l’artiste ait écrit cette chanson, elle continue de faire rêver tous ceux qui l’écoutent. Mais avez-vous eu vent de la terrible histoire qui se rattache à cette chanson ? En premier, son succès n’est pas simplement dû au talent de Jean-Jacques Goldman. En effet, il a dû la chanter en duo avec Sirima Wiratunga. Sans que l’on sache vraiment la raison, la chanteuse est morte deux ans après la sortie de la chanson.

publicité

Découvrez la terrible histoire de Sirima Wiratunga !

En 1987, le titre à succès de Jean-Jacques Goldman sort pour la première fois. Comme il s’y attendait, le succès a vite été au rendez-vous et le chanteur confirme, encire plus son talent. Jean-Jacques Goldman a eu, certes, une carrière très courte, mais il a eu tout ce qu’une star souhaiterait avoir. Et sa courte carrière lue a même permis d’amasser une très grande fortune.

Aujourd’hui, Jean-Jacques Goldman n’est plus en service, mais passe son temps à l’étranger et rend visite à sa mère patrie de temps à autre. Mais pour ce qui est de sa chanson, il a partagé le succès avec une célèbre chanteuse de l’époque, Sirima Wiratunga. À vrai dire, c’est ce premier titre qui a permis à la chanteuse de se faire un nom. Mais le temps qu’elle profite de sa notoriété naissante, elle perd déjà la vie. En effet, deux ans seulement s’écoulent après l’apparition du titre et elle meurt déjà. Assassinée d’un coup de poignard, elle perd la vie dans des conditions inexpliquées.

publicité

publicité

Une histoire de meurtre ? Jean-Jacques Goldman sort du silence !

Bien que le drame se soit passé il y a maintenant 35 ans de cela, un mystère subsiste toujours sur les circonstances de la mort de Sirima Wiratunga. La chanteuse n’a pas seulement été assassinée, mais elle a aussi été trahie. En effet, celui qui a commis le crime n’est nul autre que son propre mari. Aujourd’hui, nos confrères du Magazine Gala ont retrouvé la trace de Kim, le fils de la chanteuse, et l’ont interrogé. Le fils de Sirima Wiratunga, après ce drame, a décidé de garder le nom de sa mère et non celui de son père. Jean-Jacques Goldman explique que son père n’a eu qu’une peine de 9 ans pour ce crime.

publicité

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !