Jean-Jacques Goldman très en colère envoie un message hallucinant !

Le 30 mai dernier, le chanteur sort du silence et exprime sa colère pour défendre les droits d’artistes.

jean-jacques-goldman-tres-en-colere-envoie-un-message-hallucinant
©Pinterest
publicité

Révolté par une proposition de loi contre les droits d’artistes, Jean-Jacques Goldman finit par sortir du silence. Bien qu’il ne soit plus vraiment en activité, le célèbre chanteur veut protéger les droits de ses semblables. Pour cela, il entre dans un conflit musclé face à une proposition de loi. Luttant tant bien que mal, il perd et cette proposition de loi finit quand même par être promulgué. En colère, le chanteur décide de parler du scandale.

publicité

Jean-Jacques Goldman, un fervent défenseur des droits des artistes !

Retiré des devant de la scène depuis 2004, Jean-Jacques Goldman reste quand même très actif. Bien qu’il quitte la France en 2016 pour aller s’installer en Angleterre, cela ne change rien à son implication. En effet, le célèbre chanteur s’était installé dans une banlieue résidentielle londonienne, en compagnie de la femme de son deuxième mariage, Nathalie Thu Huong-Lagier, et leurs trois filles.

Et depuis sa retraite, Jean-Jacques semble avoir réellement disparu des médias français. Malgré une vie tranquille et posée, l’artiste n’hésite pas à revenir au bercail pour soutenir une bonne cause. Le 3 mai dernier, l’artiste décide de prendre la parole dans les colonnes du JDD. Bien qu’il soit venu seul, il amène avec lui la voix de plus de 1 660 artistes. En effet, son intervention était un appel à l’aide de ses semblables. Se sentant concerné, il répond à l’appel et devient le porte-parole des artistes.

publicité

Jean-Jacques Goldman perd sa lutte !

Pour faire simple, une nouvelle loi promulguée par le gouvernement tente de promouvoir l’écologie, en fragilisant les activités culturelles. Agacés par cette mesure, Jean-Jacques Goldman et ses amis décident de se mettre en travers de la promulgation de cette nouvelle proposition de loi. En effet, déjà affaibli par la crise actuelle. Le monde culturel risque de ne pas ne jamais se relever après ce coup porté par le gouvernement.

publicité

« Nous ne laisserons pas détruire un des piliers du financement de notre travail. Les grandes plateformes du numérique accumulent plus de milliards au détriment du plus grand nombre. » Rétorque l’artiste face à la situation actuelle. Pourtant, malgré l’union des milliers de signataires, le gouvernement fini par promulguer la nouvelle proposition de loi. Malheureusement pour Jean-Jacques Goldman, il n’a pas eu gain de cause et rentre bredouille chez lui, en Angleterre.

publicité

Bertrand Gilbertat

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.