Jean-Paul Belmondo : la guerre de l’héritage fait rage, Stella mise sous protection

Ne dit-on pas qu’il faut savoir laisser une part d’héritage équitable à ses enfants?

jean-paul-belmondo-la-guerre-de-lheritage-fait-rage-stella-mise-sous-protection
publicité

Parti depuis le 6 septembre dernier, Jean-Paul Belmondo laisse derrière lui une grande famille. Plus désuni que jamais, cette famille voit les liens restants se briser à cause des héritages. Fameux, talentueux et surtout aimé, Jean-Paul laisse une empreinte positive sur le cinéma français. Néanmoins, un sujet fait rage à son sujet : comment a-t-il réparti son héritage ? Sa cadette de 18 ans, Stella, reçoit des faveurs particulières de son père. Ce qui peut créer encore plus de tension dans la famille.

publicité

Un grand héritage, une grande tension !

Avec de grandes similitudes au cas des Hallyday, la situation des Belmondo semble compliquée. En effet, l’acteur a laissé derrière lui une grande famille désunie. Bien que la situation soit déjà compliquée, l’arrivé de cet héritage et de la cadette ne fait qu’envenimer l’histoire. Pour ceux qui ne connaissent pas, Jean-Paul Belmondo a mis au monde Florence 61 ans, Paul 58 ans et enfin, Stella 18 ans.

L’acteur a donné vie à cinq enfants. Malheureusement, l’un de ces derniers nous a quittés bien assez tôt. Pour ce qui est de l’héritage, l’acteur a laissé de côté des biens et des immeubles de grandes valeurs pour ses enfants. Pour ne citer qu’une partie, il possède par exemple un compte en banque avec une somme colossale. Puis, il dispose aussi d’un hôtel étoilé, d’un triplex, mais aussi d’un ensemble d’établissements de luxe.

publicité

Stella, favorisée par son papa

Bien que Jean-Paul Belmondo soit souvent cité pour ses qualités en tant qu’acteur, on ne peut pas en dire autant de ses qualités de père équitable ! En effet, il ne peut s’empêcher de faire des faveurs à Stella. Soucieux de l’avenir de sa cadette, le défunt passait particulièrement plus de temps avec celle-ci lors de son vivant. Il n’est pas étonnant que dans son testament, celle-ci reçoit une part plus importante sur les biens qu’il va laisser.

publicité

Indignés par cette situation, les deux premiers enfants de Jean-Paul souhaitent un partage équitable. La guerre d’héritage fait alors rage au sein du clan Belmondo. Conscient de cette éventualité, le père de famille a mis en place une protection pour Stella afin d’éviter tout risque de conflit. D’un autre point de vue, cette protection pourrait simplement être interprétée comme une manière de garder la prunelle de ses yeux en sécurité. Même mort, Jean-Paul Belmondo ne cesse de garder un œil sur sa fille.

publicité

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !