Jean Pierre Pernaut: on découvre le dernier message qu’il a envoyé avant de mourir! Découverte hallucinante

Une semaine après, la mort de Jean Pierre Pernaut est toujours comme une pilule amère impossible à avaler.

jean-pierre-pernaut-on-decouvre-le-dernier-message-quil-a-envoye-avant-de-mourir-decouverte-hallucinante
©Télé Star
publicité

Après un long combat contre un second cancer, le journaliste a fini par s’éteindre le 2 mars dernier. Depuis, sa famille vit encore très mal cette perte immense. Avec sa famille, c’est le pays tout entier qui pleure aussi sa disparition. Plus qu’un simple journaliste, Jean Pierre Pernaut était devenu le visage même de TF1. Aujourd’hui, ses proches dévoilent les derniers messages qu’il aurait envoyés.

publicité

Affaibli par un lourd traitement !

Après sa mort, la famille du journaliste sera traumatisée à vie face au cancer en effet, Jean Pierre Pernaut a été touché par deux cancers. Le premier était un cancer de la prostate. Alors qu’il était toujours à la tête du JT des 13 heures de TF1, le présentateur entamait un long combat contre celui-ci. En 2018, il arrive tant bien que mal à s’en défaire. Conscient de la chance qu’il a, l’ancien présentateur décide de prendre sa retraite pour profiter de sa famille.

Avec sa femme, Nathalie Marquay, et leurs deux enfants, Lou et Tom, ils vivent alors les plus beaux moments de leurs vies. Mais cela, c’était sans compter son nouveau cancer. Touché cette fois-ci par un cancer du poumon, Jean Pierre Pernaut n’aura plus assez de force pour y faire face. En effet, son lourd traitement aura eu raison de sa détermination. Jusqu’au bout, il se sera pourtant battu.

publicité

publicité

On révèle le dernier message de Jean Pierre Pernaut avant sa mort !

« La semaine dernière, j’étais encore épuisé. Depuis un mois et demi, ma forme n’est pas éblouissante : je ne peux ni marcher longuement ni rester longtemps debout ». Expliquait Jean-Pierre Pernaut en évoquant les conséquences de son traitement. « Là, j’ai subi une radiothérapie de choc. Ce sont les nouvelles radiothérapies avec 4 ou 5 séances, avant, c’était 40 ou 50. Ça crève, ça crée une inflammation dans le poumon, ça me fait tousser depuis trois mois. Quand je suis à l’antenne, c’est marrant, je ne tousse pas ! » Ajoutait ensuite Jean-Pierre Pernaut. Et pour ce qui est de son dernier message, il se serait adressé à Christophe Beaugrand, un ancien à lui qui travaille aussi à TF1.

publicité

Bertrand Gilbertat

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.