L214 lance une interpellation en faveur de Burger King à propos des poulets d’élevage

La chaîne de fast-food a du souci à se faire parce que des militants ont pris position pour les contrer.

l214-lance-une-interpellation-en-faveur-de-burger-king-a-propos-des-poulets-delevage
publicité

Des groupes d’individus se sont formés pour se manifester devant plusieurs enseignes de Burger King. L214, une association mise en place pour la défense des animaux s’est levée pour un rassemblement. Afin de se mobiliser et manifester devant multiples restaurants de l’enseigne en France. Par cette manière, ils incitent Burger King à ce qu’une charte européenne soit signée. Ainsi, des standards seront limités pour que les poulets d’élevage souffrent moins.

publicité

Bordeaux, centre de manifestation tout en noir contre Burger King

Le noir était mis à l’honneur pour appuyer une dizaine de manifestants à Bordeaux dans leur quête. Plus précisément devant le restaurant de la principale artère du commerce de la ville. Puis, leurs tee-shirts évoquaient leur mécontentement avec leur logo plein de sang de l’enseigne en question. En plus de leurs pancartes, sur lesquelles, des poulets obèses étaient représentés. Ou affaissés ou pendus par les pattes. Ensuite, ils continuaient leurs routes dans un bain d’eau avec de l’électricité et les poulets saignaient. Des images horribles.

Ce qui a attisé leur mécontentement, c’est que l’enseigne ne fait pas partie d’”European chixken commitment”. Il s’agit d’un engagement au niveau européen consistant “à éradiquer le pire des pratiques d’élevage et d’abattage de poulet”, selon une manifestante, Gaëlle. C’est la responsable bordelaise de leur association. Tandis que d’autres enseignes de ces chaînes s’y sont déjà engagées.

publicité

Les rassemblements localisés dans 30 villes

Le restaurant nordiste s’est vu des notes horrifiées à la place de leurs tapis d’entrée. “Bienvenue au royaume de la cruauté”. D’ailleurs, l’association L214 a lancé une vidéo les représentant sur la toile. La vidéo a bien fait le tour des réseaux sociaux. Ensuite, à Reims, devant leur restaurant, on a pu apercevoir 3 femmes ainsi que 3 hommes. Avec eux, ils ont brandi des photos soient de volailles entassées soient de lits excréments. Mais ce ne sont pas les seuls lieux où l’association a décidé de manifester. Il y avait également à Amiens d’après les informations du Courrier Picard.

publicité

Puis, à Rouen ainsi que Bayonne, d’après France Bleu. Dans sa totalité, l’association voulait se faire entendre et attirer l’attention de tous les concernés à travers ses trente villes françaises et plus. Ils voulaient conscientiser Burger King de rejoindre les rangs de KFC, le Pain Quotidien, Sodexo, Ikea , Danone … A travers la charte, on peut lire que les poulets grandissent presque normalement, avec une densité d’élevage plus faible. Soit 30 kg/m2 au maximum. Ensuite, les poulets s’exposent a la lumière naturelle et les perchoirs. Gaëlle avait ajouté qu’ils aimeraient “que les animaux ne soient plus considérés comme de la nourriture”.

publicité

Thibault Urrea

Passionné par l'écriture et les nouvelles technologies, le métier de rédacteur web a été pour moi une révélation ! Je suis particulièrement intéressé par l'actualité people, française mais aussi internationale.