Le message fort de Jean-Jacques Goldman en faveur de l’environnement !

Il faut choisir : l’écologie ou la culture selon la déclaration de Jean-Jacques Goldman

le-message-fort-de-jean-jacques-goldman-en-faveur-de-lenvironnement
©Voici
publicité

Le chanteur français clame haut et fort son avis défavorable à l’amendement qui sera bientôt discuté à l’Assemblée Nationale. En effet, l’assemblée nationale discutera de la prochaine loi sur l’empreinte numérique de l’environnement. Une discussion qui pourrait tout changer. Ce projet de loi affaiblirait encore plus le monde culturel déjà mis à terre par la crise sanitaire actuelle. Jean-Jacques Goldman et 1660 autres artistes se sont manifestés contre ce projet de loi.

publicité

L’heure de la passation pour Goldman

Du haut de ses 68 années et de près de 30 ans de Bastards le chanteur décida de mettre un terme petit à petit à sa carrière musicale. Une décision, qui en attrista plus d’un. Ses admirateurs étaient tristes. En effet, sa participation aux Enfoirés était une des rares occasions de voir la star. L’artiste préfère laisser la place à la nouvelle génération qui d’après lui, est « tout aussi talentueuse ». Un choix très louable de sa part. Du côté de sa vie privée, Le chanteur et sa femme Nathalie Thu Huong-Lagier incarnent la fameuse citation : « pour vivre heureux, vivons cachés ».

Un couple qui évita les paparazzi

Nathalie, sa femme, fut une amie bien avant. En effet, les deux entretenaient une amitié forte. Puis, au fil du temps, l’histoire d’amour vu le jour. Le chanteur décida alors de quitter Paris et de vivre avec sa chère et tendre à Marseille. Plus tard, ils eurent trois filles : Maya, Kimi et Rose. Le couple accueille d’abord la petite Maya en 2004, ensuite Kimi en 2005 et en dernière, la petite Rose en 2007. Cependant, Jean-Jacques Goldman a eu d’autres enfants d’une précédente union : Caroline, Michaël et Nina. Une précédente union avec Catherine Morlet avec qui il divorça en 1997.

publicité

publicité

Écologie ou culture : selon Goldman, il faut faire un choix

« L’argent récolté chaque année par la copie privée sert à soutenir 12 000 événements culturels. 64% des festivals de musique sont partiellement financés par ce mécanisme. Deux cent mille auteurs, écrivains, cinéastes, plasticiens, photographes, scénaristes, auteurs, réalisateurs, dramaturges, et même compositeurs sont soutenus dans leur travail. » a évoqué le chanteur. Les vendeurs de produit de seconde main ne veulent aucunement participer à ce système : « Nous sommes en faveur de l’écologie, nous sommes en faveur d’une économie circulaire. Et nous ne pouvons pas respecter les principes européens du droit d’auteur en participant au financement de la vie culturelle de notre pays.. » Des déclarations disponibles sur le forum. Les artistes ne veulent pas perdre une source de revenu et ils veulent en avertir le gouvernement. Parmi les signataires, nous avons : Abd Al Malika, Jean-Louis Aubert, Nathalie Baye, ou encore Bénabar. Mais aussi: Sandrine Bonnaire, Dany Boon, Matthieu Chedid, Julien Clerc, François Cluzet, Gims, Vianney et Zazie.

publicité

Marie-Anne Lenormand

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .