Leclerc attaque les pharmacies : un litige autour des autotests et de leurs prix !

Alors que le Covid 19 continue de nous forcer à nous isoler, les grandes surfaces rouvrent peu à peu.

leclerc-attaque-les-pharmacies-un-litige-autour-des-autotests-et-de-leurs-prix 
©Pinterest
publicité

En effet, l’amélioration de la situation actuelle a permis de rouvrir les portes de nombreuses activités. Depuis, nous pouvons circuler plus ou moins librement, mais toujours en respectant les gestes barrières. Face à cette situation, Leclerc décide de mettre à notre disposition des autotests pour faciliter le contrôle. Alors que ces outils de dépistages deviennent de plus en plus chers, l’enseigne décide de prendre part à ce commerce qui paraît florissant.

publicité

Le modèle dans la redistribution !

Devenu plus qu’une simple entreprise, Leclerc s’impose aujourd’hui comme la référence en matière de bon prix. Pour ce qui est de l’emploi en France, il devient le n° 1. Fondé en 1949 par Édouard Leclerc, à Landerneau, en Bretagne, Leclerc a eu des débuts peu prometteurs. En effet, le concept de « supermarché » était encore tout nouveau à l’époque et arrivait tout juste en Europe.

Mais au fil du temps, il commence à attirer de plus en plus de consommateurs. D’ailleurs, il devient alors un enseigne incontournable pour des millions de Français. Il s’en suit alors un véritable boom économique pour Leclerc et son nom devient de plus en plus répandu dès les années 60 et 70. Avec plus de 133 000 personnels dans ses effectifs, l’enseigne de redistribution devient l’une des grandes surfaces qui offrent le plus d’emploi.

publicité

Leclerc : un autotest au prix d’or !

Si l’enseigne de redistribution prône le capitalisme, son image risque aujourd’hui d’en prendre un sacré coup. En effet, malgré la précarité de la situation actuelle, l’enseigne semble vouloir en tirer profit. Avec la pandémie qui devient de nouveau plus présente que jamais, les autotests deviennent des outils indispensables. Et cela, Leclerc l’utilise en sa faveur. Mais alors que les consommateurs s’en plaignent, Leclerc finit par lever la main.

publicité

« Comme cela s’était passé avec les masques, l’ouverture du marché à la concurrence est en train de faire baisser les prix des autotests. Nos acheteurs obtiennent des prix de plus en plus compétitifs ». Explique alors l’un des responsables de l’enseigne. Pour sa défense, Leclerc n’est pas la seule entité à profiter de la situation. Si d’autres préfèrent maintenir un prix unitaire de 4 à 5 euros, Leclerc décide de baisser jusqu’à 1,24 euro.

publicité

Valentin Delepaul

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.