Les manifestants pour la liberté: le Premier ministre canadien, Trudeau, mis aux défis! Le pont Ambassador bloqué

La situation se complique toujours au Canada.

les-manifestants-pour-la-liberte-le-premier-ministre-canadien-trudeau-mis-aux-defis-le-pont-ambassador-bloque
©district8
publicité

Et le Premier ministre, Justin Trudeau s’enfonce dans la mouise, c’est le moins qu’on puisse dire. Les manifestants canadiens ont défié une menace du Premier ministre du pays et un délai de justice. En effet, ils ont décidé de rester au pont Ambassador vendredi soir et samedi matin pour protester contre les mandats de vaccination COVID.

publicité

La colère des manifestants !

« Les camionneurs canadiens protestant contre les mandats de vaccination sont restés au pont Ambassador reliant Detroit à Windsor, Ottawa, Canada, tôt samedi après 19 heures. Face à cette situation, la police d’Ottawa où l’état d’urgence a été déclaré prend des mesures d’intervention. » Rapportèrent alors nos confrères de Fox News. « Le “Freedom Convoy” est resté sur le pont pendant cinq jours, provoquant des pénuries de pièces automobiles qui ont forcé General Motors, Ford, Toyota et Honda à fermer des usines ou à annuler des quarts de travail. »

Arrivé sur place, l’un des représentants de nos confrères au Canada a pris le témoignage de l’un des manifestants. « Pensez-vous que je m’en soucie ? Pensez-vous que je me soucie d’une amende ? » aurait déclaré un manifestant restant. « Je vais payer une amende ? Non. Tu penses que je me soucie de leurs mandats ? Non. Cela doit cesser. » Ajoute-t-il ensuite à l’encontre de Trudeau.

publicité

L’intervention du gouvernement via Trudeau!

Les autorités se sont déplacées dans la région pour briser le blocus tôt samedi matin, selon des informations. « Des dizaines de policiers sont intervenus pour évacuer la manifestation. », expliquent toujours nos confrères de Fox News. « La police, portant des gilets de sécurité jaunes, s’est mise en place vers 8 h 45, heure locale, selon CBC News, ordonnant aux manifestants de dégager le pont. »

publicité

Les journalistes de CBC ont également noté que la police avait apporté plusieurs véhicules blindés et que les forces de l’ordre avaient formé un blocus. “La police de Windsor et ses partenaires policiers ont commencé l’application de la loi sur et à proximité du pont Ambassador”, a déclaré Trudeau via les réseaux sociaux. “Nous exhortons tous les manifestants à agir légalement et pacifiquement. Les navetteurs sont toujours priés d’éviter les zones touchées par les manifestations en ce moment. »

publicité

Bertrand Gilbertat

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.