Les parents sous le choc lorsqu’ils découvrent le testament de leur fille, tuée par un cancer à 8 ans

Le cancer a une fois encore arraché un être cher à ses proches.

les-parents-sous-le-choc-lorsquils-decouvrent-le-testament-de-leur-fille-tuee-par-un-cancer-a-8-ans
©Facebook
publicité

Alors qu’elle n’avait que 8 ans, une petite fille quitte ce monde et ses parents en laissant derrière elle un très grand vide. Mais elle n’a pas laissé que des larmes, mais aussi quelque chose qui a vraiment fait de la peine à ses parents. C’est la triste histoire de Małgosia Kląskała, une petite fille qui vivait en Pologne, à Wrocław. Même si dans son testament, la petite fille a laissé une belle surprise à ses parents.

publicité

Małgosia Kląskała, une petite fille qui a eu un cancer !

Cette histoire, c’est sa mère qui la partage sur Facebook pour dévoiler au monde entier le triste parcours de sa fille. Dans le post qu’elle avait fait, Anna partageait des citations et le testament de sa défunte fille, Małgosia Kląskała. Avec son époux, Marcin, ils relatent les dernières heures qu’ils ont passées avec leur fille. « Ne pleure pas pour moi », avait dit leur fille, Małgosia Kląskała.

Dans son testament, la petite fille de 8 ans incite ses parents à profiter de la vie et de garder le sourire. C’est difficile à croire, mais une petite enfante de 8 ans avait vraiment écrit ce message à ses parents. Pour sa part, Anne ne savait vraiment pas du tout où lui était-il venu l’idée d’écrire une telle lettre. Émue par le cadeau de sa fille, la mère était incapable de retenir ses larmes. « Quand j’ai lu cela, j’ai été glacée qu’elle soit si prête qu’elle ait même pensé à la volonté. » Raconte alors la mère de la petite fille sur Facebook.

publicité

Małgosia Kląskała était prête à tout, la preuve dans son testament!

Dans son témoignage sur les réseaux sociaux, Anne explique que sa fille était vraiment prête à tout. De son vivant, elle avait toujours des solutions et une aide à proposer. En effet, Gosia, comme l’appelaient ses parents, avait toujours par exemple un mouchoir avec elle.

publicité

De ce fait, elle pouvait le donner à une personne si elle avait envie de pleurer. Puis, elle arrivait toujours à préparer en avance sa tenue du jour. Mais ce qui a vraiment ému Anne et Marcin, c’est le message qu’elle avait adressé au couple dans son testament. La petite fille de 8 ans leur demandait de ne plus se battre ni de se séparer et surtout de toujours se souvenir d’elle.

publicité

Marie-Anne Lenormand

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .