Lidl : L’UFC-Que choisir dénonce des produits cosmétiques nocifs de l’enseigne. Attention !

Si Lidl a pour habitude de faire parler de lui, c’est pour ses superbes promotions.

lidl-lufc-que-choisir-denonce-des-produits-cosmetiques-nocifs-de-lenseigne-attention 
©dreamstime
publicité

Mais pour cette fois, l’enseigne allemande se couvre de honte et est montrée du doigt par la concurrence. L’association L’Union fédérale des consommateurs que choisir a divulguée des informations peu flatteuses sur le géant allemand. En effet, cette dernière avoue que des produits d’hygiène mis en vente par les magasins Lidl représentent un danger pour la santé. Après une mise en garde lancée aux clients, l’UFC-Que choisir explique avec détails les risques de ces produits. Quels sont ces produits ?

publicité

Lidl : la marque Cien reçoit une critique dévastatrice de l’UFC-Que choisir !

Si vous êtes un habitué de Lidl, vous connaissez surement cette marque. Uniquement distribuée par le géant allemand de la redistribution, elle connaît un fort succès. Proposant des produits comme des crèmes de jour, des protections solaires, du soin réparateur corps et visage, des masques, la marque touche à peu près tous les consommateurs. De surcroit, la marque propose des produits à prix très bas. Mais malheureusement, c’était trop beau pour être vrai.

On commence par la « Protection solaire pour enfants SPF 50 », qui contient de l’octocrylène. Or, ce composé organique est loin d’être bénéfique pour la peau. D’après l’UFC-Que choisir, il s’agit d’un « filtre solaire largement utilisé, qui se transforme au fil du temps en un composé connu pour sa toxicité ». Pour ce premier produit, le rayon cosmétique de Lidl en prend pour son grade.

publicité

Lidl : le savon liquide à l’aloe, on y trouve un ingrédient dangereux !

Conne pour ses vertus curatives et esthétiques, l’aloe vera n’a jamais été rattaché à des risques d’utilisation. Pourtant, l’un des produits cosmétiques de Lidl arrive à changer cela. En effet, le savon à l’aloé de l’enseigne allemande présente bel et bien des risques d’utilisation. Cette plante est donc conseillée pour toutes les peaux, qu’elles soient sèches, grasses, abîmées, sensibles… Rien que de savoir qu’un savon contient de l’aloe vera nous incite à l’acheter.

publicité

Pourtant, il contient du propylparabène, un perturbateur endocrinien. Ce qui rend ce produit très dangereux. Après utilisation, ce produit peut vraiment vous causer de sérieux problèmes cutanés sans un bon rinçage. Mais ce qui choc le plus les consommateurs, c’est la réaction de l’enseigne allemande. En effet, si l’UFC-Que choisir a divulgué ces remarques, le géant de la redistribution n’y prête aucune attention.

publicité

Bertrand Gilbertat

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.