« Maman c’est moi »: deux ans après la mort de son enfant, voilà ce qu’elle entend en ouvrant la porte!

Il s’agit surement de l’une des histoires les plus folles que nous verrons en ce moment sur Internet.

maman-cest-moi-deux-ans-apres-la-mort-de-son-enfant-voila-ce-quelle-entend-en-ouvrant-la-porte
©Youtube
publicité

Alors qu’il a été déclaré mort à 12 h, la maman de l’enfant ne pensait plus le revoir. Jane et Shawn Wiley avaient perdu le seul et unique enfant qu’il avait, John. Amené d’urgence à l’hôpital depuis son école, John souffrait alors de multiples piqures d’abeilles et succombe après un choc anaphylactique. Mais des années après, Jane entend alors quelqu’un frapper à la porte et l’appelle par « maman » !

publicité

Des années après, elle entend de nouveau ce mot !

Pour l’histoire, John était à l’école lorsque le drame a commencé. Dans la cour de récréation, le petit garçon avait trouvé une ruche d’abeille naissante. Il prend alors une branche et touche sa nouvelle trouvaille avec. Ce qui a vite énervé les abeilles qui se trouvaient dedans. Après cela, le fils de Jane et Shawn Wiley se faisait alors piquer par tout un essaim d’abeilles.

Immédiatement donc, le responsable de l’école avait appelé les parents de l’enfant et l’a amené à l’hôpital en urgence. « Mlle Wiley, j’ai peur d’avoir de mauvaises nouvelles. Votre fils a eu un terrible accident et a été transféré à l’hôpital. » Annonce alors le responsable de l’école à la maman de l’enfant. Pris de panique, le couple se prépare très rapidement et rejoint leur fils à l’hôpital.

publicité

« Maman c’est moi » !

Lorsque le couple arrivait enfin sur les lieux, les médecins avaient déjà une mauvaise nouvelle à leur annoncer. Après qu’ils aient tout ce qu’ils pouvaient, ils finissent par se rendre à l’évidence que la vie de l’enfant était perdue. Au moment même où le médecin quittait la salle d’urgence, la maman le rattrape. « Tu dois y retourner et continuer à essayer ! » Lui explique-t-elle alors.

publicité

Quant au père de John, il ne pouvait rien faire d’autre que de consoler sa femme. Deux années se sont passé depuis le drame un évènement va alors remettre la douleur à jour pour la mère de famille. Alors que quelqu’un avait frappé à sa porte, elle entendait : « Maman c’est moi ! » Elle savait bien que ça ne pouvait pas être son fils, mais elle y croyait quand même. Mais malheureusement pour elle, ce n’était qu’un livreur.

publicité

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !