Mélanie Dedigama : règlement de compte, c’est une décision radicale

Etre maman est loin d’être facile. Encore moins, être une maman célèbre. Cela Mélanie Dedigama l’a bien expérimenté!

melanie-dedigama-reglement-de-compte-cest-une-decision-radicale
publicité

Mélanie Dedigama charme. Cependant la chatouiller comporte des risques car ses griffes ne sont jamais loin. Puis, à travers une de ses stories sur Instagram, elle a eu dans sa ligne de mire, les parfaites mamans. Celles qui sont sources de poison sur la toile.

publicité

Mélanie Dedigama, un parcours étonnant

Depuis qu’elle endosse le rôle de maman, elle est la cible de plusieurs paroles pas roses des internautes. Comme en février où un internaute s’en est pris à sa petite fille en se moquant de cette dernière. La jolie blonde a déclaré que “les enfants sont sacrés” donc “on n’y touche pas”.

En un bref instant, l’instant s’en mordait bien les doigts car il n’a pas su choisir les adversaires à sa taille. Il s’en est pris à un plus grand que lui qu’il s’est fait pris la main dans le sac. Malgré que le coquin avouait sa maladresse, Mélanie Dedigama l’a écrasé. Le résultat arrivé n’était pas l’attendu, alors que le coquin voyait bien partir pour amadouer la maman influenceuse. Rien n’y fait, les paroles lui ont choqué, par dessus tout, pas question de toucher mot aucun enfant. Surtout pas les siens. Elle a bien appuyé que “se cacher derrière son écran, c’est trop facile !”. De plus, elle imagine bien comment ces personnes doivent souffrir pour s’en prendre à d’autres ainsi.

publicité

Ses abonnés ont bien capté son message

Ce 2 novembre donc, Mélanie Dedigama a pris les règnes pour clarifier les choses avec sa communauté. L’influenceuse avait commencé à partager que même entre mamans, la compétition s’annonçait rude. Chacune, ses propres enfants, personne ne partage, une incroyable situation qui la “choque”. Avant de s’exclamer : “Quelle mentalité de bas étage !”. Puis, elle a osé bien écrire : “les mères parfaites”. Ces mères-là, elle les plaint. Il faudrait donc qu’à partir de maintenant, toutes ces femmes devront “fermer” leur bouche. Selon Mélanie Dedigama, si ces mères parfaites s’occupaient bien de leurs progénitures, elles ne seront “pas aussi frustrées”. C’est fatigant pour l’influenceuse.

publicité

Une manière pour elle de jouer comme support à toutes les autres mères écrasées par les mères parfaites. Comme il y des hauts et des bas dans la vie, d’un côté, il y a celles qui se nomment parfaites et de l’autre les opprimées. Les écrasées ! A travers sa vidéo, Mélanie Dedigama a précisé que le 1 % de mères parfaites dans sa communauté lui suffit amplement. Et que les autres sont simplement géniales. Même si cela peut paraître petit, insignifiant, cela signifie beaucoup pour l’influenceuse. Après s’être lâchée, elle partage une de ses photos en train de nourrir au sein son tout petit…

publicité

Valentin Delepaul

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.