Mireille Dumas vit un décès tragique ! Elle raconte son deuil !

En devenant la belle-mère d’Antoine depuis 1983, les deux sont devenus très proches.

mireille-dumas-vit-un-deces-tragique -elle-raconte-son-deuil 
publicité

C’est avec le cœur lourd que la journaliste, Mireille Dumas, raconte le départ inattendu de son fils Antoine. Bien qu’il ne soit pas vraiment son fils, elle ne peut s’empêcher d’avoir du chagrin face à la mort de ce dernier.  Depuis, la femme vit très mal son deuil et décide d’en parler sur France 3 le 26 novembre. Heureusement pour Mireille Dumas, son mari et père d’Antoine, Dominique Colonna, est toujours présent et partage avec elle sa peine.

publicité

Le deuil de Dominique Colonna et sa femme !

Qu’Antoine soit son fils biologique ou non, Mireille Dumas s’en moque vraiment ! Après avoir épousé Dominique Colonna en 1983, elle devient malgré elle la belle-mère d’Antoine. Bien que les deux ne se comprenaient pas vraiment debout, ils finissent par s’entendre. Elle finit même par avoir le cœur de l’enfant et devient une véritable mère pour lui. Âgé de 38 ans, Antoine est parti trop tôt pour la journaliste.

En effet, elle aurait aimé le voir fonder une famille. « J’ai été ravie d’élever Antoine, qui avait quatre ans lorsque j’ai rencontré son père », dit-elle en fendant en larme devant les journalistes. Malgré son autisme, Antoine avait reçu tout l’amour possible de sa belle-mère et de son père. Maintenant, dit Mireille Dumas, il se retrouve surement dans un bien meilleur endroit.

publicité

Mireille Dumas licenciée de France Télévisions : elle revit son calvaire !

Connu pour être l’une des plus grandes journalistes françaises, Mireille Dumas n’a rien à envier à ces concurrentes ! à 68 ans, les téléspectateurs se souviennent d’elle comme une brillante productrice de télévision. Après avoir présenté son émission Vie privée, sur France 3 depuis plus de 10 ans, elle tire maintenant sa révérence et laisse la place aux plus jeunes !

publicité

Se confiant au micro de Stéphane Bern, la journaliste affirme avoir été licenciée deux fois dans toute sa carrière ! En 1996 avec Bas les masques, ce premier licenciement ne l’a pas vraiment touchée, elle avoue que s’était prévisible. Puis en 2011, avec Vie privée ! Pourtant, malgré son apparence imperturbable, elle avoue s’être mis en doute et a pris du recul. Depuis, elle est déjà retraitée en pense ne plus pouvoir faire grand-chose.

publicité

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !