Pass vaccinal: découvrez la prochaine intervention de ce pass dès le lundi 24 janvier… train, hôpital, ou autre?

Depuis maintenant presque 3 ans, nous avons été malmenés par cette fichue pandémie.

pass-vaccinal-decouvrez-la-prochaine-intervention-de-ce-pass-des-le-lundi-24-janvier-train-hopital-ou-autre
©TechCruch
publicité

En effet, tous les aspects de notre vie ont été chamboulés par la survenue de ce virus. Si la situation était déjà insoutenable, les variants de la maladie viennent encore en rajouter une autre couche. Alors que tout espoir semblait être vain, une alternative se montrait enfin. Et c’est le vaccin ! Mais une fois encore, un autre problème survient et nous pousse à revivre une situation délicate. En effet, de nombreuses personnes réfutent la sincérité et l’efficacité de ce vaccin. De ce fait, la légitimité du pass vaccinal est remis en cause.

publicité

L’apparition de ce fameux pass vaccinal !

Si le vaccin devient aujourd’hui notre meilleure alternative face à la pandémie, il n’en demeure pas moins critiqué. En effet, une part considérable des Français pensent, pour de multiples raisons, que ce vaccin ne résoudra en rien les problèmes apportés par la pandémie et le coronavirus. De ce fait, il reste encore un pourcentage très élevé de la population qui ne souhaite pas se faire vacciner.

Face à cette situation, le gouvernement trouve un moyen de pression très innovant, le pass vaccinal. Pour inciter les « antivax » à changer d’avis, le gouvernement décide de réduire leur champ d’activité par le moyen du pass vaccinal. Sans ce pass, les personnes qui ne se font pas encore vacciner n’ont plus le droit à certains privilèges comme le transport. Mais partir du lundi 24 janvier, ce pass vaccinal risque de ne plus exister. Qu’est-ce que cela signifie ?

publicité

Le pass sanitaire va disparaître ?

Après une annonce faite par Jean Castex, le pass sanitaire ou pass vaccinal va subir un grand changement dès le lundi 24 janvier prochain. Pour rappel, ce pass n’est accordé qu’à ceux ayant reçu la totalité des doses prescrites. Mais le changement annoncé va surement changer cette situation.

publicité

« Nous allons permettre à ceux qui feraient leur première dose d’ici le 15 février de bénéficier d’un pass vaccinal valide sous réserve de faire sa deuxième dose dans un délai de 28 jours et un test négatif de moins de 24 heures. » Explique alors Jean Castex durant sa conférence de presse. Ensuite, il ajoute que les cas enregistrés dans les hôpitaux diminuent peu à peu. Ainsi, il espère que le pass ne sera plus nécessaire dans les jours à venir.

publicité

ThibauIt Urea

Passionné par l'écriture et les nouvelles technologies, le métier de rédacteur web a été pour moi une révélation ! Je suis particulièrement intéressé par l'actualité people, française mais aussi internationale.