Patrick Poivre d‘Arvor accusé de détournement: Jean-Pierre Pernaut réagit après que 8 femmes aient témoigné !

L’affaire Patrick Poivre d’Arvor est loin d’être réglée pour le moment.

Malgré les accusations glaciales de quelques femmes dans Libération au sujet de Patrick Poivre d'Arvor

Malgré les accusations glaciales de quelques femmes dans Libération au sujet de Patrick Poivre d’Arvor, Jean Pierre le défend encore an micro de TF1.

Des femmes témoignent contre Patrick poivre d’Arvor

Alors que l’affaire Patrick Poivre d’Arvor a été classée sans suite en juin dernier, quelques femmes n’ont pas cessé de témoigner. A commencer par l’écrivaine Florence Porcel le 18 février dernier qui a déposé plainte contre l’ancien journaliste de TF1. Des déclarations troublantes de ces quelques femmes. En fait, il s’agit d’anciennes journalistes, stagiaires et collaboratrices de PPDA. Ces dernières ont été publiés par Libération ce lundi 8 novembre, l’accusant d’agression voire d’attouchement.

Une d’elles, Muriel Reus, une ex-cadre du groupe F1, a affirmé avoir été victime d’une tentative d’agression sexuelle, en 2005. « La direction de TF1 savait ce que PPDA faisait aux femmes »a-t-elle répété. Aussi pour Cécile Thimoreau, une ancienne reporter à TF1, qui avait vécu des harcèlements avec « des coups de téléphone nocturnes et insistants » avant d’être agressée sexuellement chez Patrick en 1996 et 1997. Elle a aussi alerté l’ex directeur de la rédaction et de l’information, Robert Namias. Qui cependant a attesté à Libération qu’il « n’a jamais été saisi d’une plainte, orale ou écrite, sur une agression ou un vi*l commis par Patrick Poivre d’Arvor ».

« PPDA était un homme un peu lourd avec les nanas »

En mars dernier, Jean Pierre a défendu PPDA, son collègue de travail. Et il le défendait encore des mois plus tard pendant son passage à Europe 1. Ce dernier l’a invité au micro dans Culture médias pour répondre aux déclarations des femmes. « Je n’ai pas d’opinion à avoir sur Patrick Poivre d’Arvor, j’ai partagé ma vie professionnelle avec PPDA pendant 20 ans et je n’ai jamais entendu parler de ces choses. Je n’ai pas défendu PPDA ! On m’a dit : ’Qu’est-ce que vous pensez de ces histoires de plaintes ?’ Je ne sais pas ! Moi, dans mon travail avec PPDA, à côté de lui, je n’ai jamais entendu parler de ce genre de choses. Je sais que PPDA était un homme un peu lourd avec les nanas, elles en parlaient de temps en temps en riant. C’est la seule chose dont je peux témoigner. C’est ce que j’ai vu », a-t-il affirmé.

Il parait aussi que les femmes à TF1 avaient peur de prendre l’ascenseur avec Patrick. Jean-Pierre Pernaut a également classé cela de mensonge. « Ce n’est pas de bol ! Il ne prenait jamais l’ascenseur, il montait à pieds. Ce n’était pas lui mais un homme politique. Après, il y a des témoignages aujourd’hui qui sont… Je les lis, je les regarde mais je n’ai pas eu connaissance de ces faits. Et ce, durant les années où j’ai partagé ma vie professionnelle avec Patrick Poivre d’Arvor », a-t-il continué. Enfin, il assure que si tout le monde savait à TF1, lui, n’en savait rien.

Valentin Delepaul

Rédactrice web, j'ai à coeur d'informer mes lecteurs sur toutes les thématiques qui font l'actualité ! Des news people aux informations politiques, je vous tiens au courant de tout ce qu'il se passe dans le monde au jour le jour.