Pensions et allocations, salaire des militaires… : découvrez tout ce qui a changé depuis le 1er mars 2022!

Pour ce nouvel article, nous allons vous parler des changements à venir dans le domaine administratif belge et autre.

pensions-et-allocations-salaire-des-militaires-decouvrez-tout-ce-qui-a-change-depuis-le-1er-mars-2022
©La opinion
publicité

Dès le 1er mars 2022, de nouveaux changements, importants ou non vont s’opérer. Dans les grandes lignes de ces modifications, les pensions, les allocations vont subir une modification. Et ce, de manière importante. Puis, le salaire des militaires va aussi subir quelques ajustements. Ensuite, de nouvelles règles à suivre aux volants vont aussi s’ajouter d’ici le début du mois à venir.

publicité

Une hausse remarquable pour les pensions et les allocations !

Face à cette crise sanitaire qui a été très présente, des aides et des allocations ont été mises en place. En outre ces allocations, les pensions aussi vont connaître une hausse dès le début du mois de mars. Suite à l’augmentation de l’indice du pivot en février, l’indice a été largement dépassé. Et le mois suivent ce dépassement sera bénéfique pour les personnes recevant ce genre d’aide. En effet, les allocations et les pensions vont avoir une hausse de 2 %. Et pour ce qui est du secteur public, il faudra attendre deux et non un mois avant de constater cette hausse.

La première augmentation salariale des militaires en vingt ans !

Très utiles pour les services du pays, les militaires trouvent toujours leurs places dans la société. Il a fallu attendre alors 20 ans avant que les militaires puissent à nouveau assister à une hausse de leur salaire. La Mise en œuvre de la revalorisation se fera en plusieurs phases. D’ailleurs, elle se fera entre mars de cette année et janvier 2024. La ministre de la Défense Ludivine Dedonder, ainsi que chef de la Défense, l’amiral Michel Hofman a alors été celui qui révèlent la nouvelle.

publicité

publicité

Ce qui change avec l’utilisation de la ceinture de sécurité !

Pour ce qui est des lois qui érigent notre pays, une grande partie parle uniquement de ce qu’on doit faire une fois derrière le volant. Arrivé devant les décidants belges, la demande de dispense du port de la ceinture ne sera accordée que pour dix ans. En effet, les 150 000 Belges ont alors aujourd’hui le droit de conduire une voiture. Néanmoins, ils ne sont pas pour autant dans l’obligation de mettre la ceinture de sécurité. De ce fait, les sanctions contre la non-utilisation de ceinture de sécurité sont abolies.

publicité

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !