Pouvoir d‘achat en danger: une nouvelle taxe qui va empirer les choses! Les Français en danger

De manière plus exacte, il ne s’agit pas d’une nouvelle taxe, mais une taxe qui va simplement subir un rehaussement. En effet, la taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) va subir une terrible inflation pour cette année.

pouvoir-dachat-en-danger-une-nouvelle-taxe-qui-va-empirer-les-choses-les-francais-en-danger
©Pinterest

Les Français avec la taxe foncière à payer vont ressentir encore plus l’inflation dans leur facture. Avec cette mauvaise nouvelle, le pouvoir d’achat français se retrouve à nouveau menacé par une baisse. Découvrez dans notre article tout ce qu’il faut savoir sur les changements concernant les taxes d’enlèvement des ordures ménagères.

Une inflation du prix de l’essence et de l’énergie à l’origine !

La taxe d’enlèvement des ordures ménagères ou TEOM vont effectivement faire râler les Français en raison de cette hausse. En effet, les collectivités locales se sont rendu compte que leurs activités leur prenaient encore plus de ressource que prévu. Et parmi ces activités, on retrouve surtout la collecte et le traitement des déchets. En effet, cette activité consomme aujourd’hui nettement plus de ressource que prévu, c’est ce qu’affirment en tout cas les collectivités locales.

Pour ce qui est de la collecte, c’est l’utilisation des engins de transport qui apporte les dépenses en plus. Pas de surprise, c’est l’inflation sur le prix du carburant qui est à l’origine de cette hausse de la taxe. Ensuite, il en va de même pour l’élimination des déchets. Dans la majorité des cas, les déchets sont éliminés par incinération, ce qui demande aussi de l’énergie. Suite à cela donc, les taxes concernant le traitement et la collecte de ces déchets subissent une hausse soudaine de 5 %.

Une augmentation prévue pour la taxe d’enlèvement des ordures ménagères !

La taxe d’enlèvement des ordures ménagères ou TEOM est avant tout une taxe que tous les Français sont obligés de payer. En effet, cet impôt est réservé aux personnes ayant une ou plusieurs propriétés soumises à la taxe foncière. Nicolas Garnier, délégué général de l’association nationale des collectivités locales, donne des explications sur le sujet. « Le montant perçu est basé sur la moitié de la valeur cadastrale, multipliée par un taux librement fixé par la commune, » a-t-il expliqué. Toutefois, il est possible de réduire cette taxe dans le cas où l’habitation concernée est vacante. Mais pour cela, il faut que cette habitation soit vide pendant plus de trois mois.

Marie-Anne Lenormand

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .