Prime de 100 euros : le Sénat risque d’annuler cette mesure gouvernementale !

Face à la crise sanitaire, la population française souffre grandement.

prime-de-100-euros-le-senat-risque-dannuler-cette-mesure-gouvernementale
©Youtube

Restreint à rester chez eux, beaucoup de personnes sont resté sans emploi pendant de longs mois. Une fois la crise passée, la vie reprend son cours normal, mais il reste encore quelques séquelles de la crise. En effet, l’inflation, par exemple fait encore grincer des dents. Pour soutenir les plus démunis face à cette situation, le gouvernement décide de mettre en place la prime de 100 euros ! Pourtant, aujourd’hui, le sénat risque d’annuler cette prime.

La prime de fin d’année !

Après ces deux années malheureuses, les Français aspirent à une nouvelle année plus calme et plus prospère. Bien que cette année soit encore qualifiée de pas terrible par la plupart. Néanmoins, la fin d’année apporte toutefois son lot de réconfort. En effet, il s’agit de la période des primes ! Le gouvernement français et le président de la République sont bien décidés à aider la France toute entière à passer une bonne fête de fin d’année. Pour ceux qui disposent des minimas sociaux, les fêtes peuvent bien être allégées d’une manière.

En effet, ceux qui bénéficient de l’ASS, AER ou RFPE, ils toucheront 152,45 €. Plus de 6 millions de foyers pourront alors recevoir cette aide. Qui est censée alléger les conséquences de l’inflation de l’énergie. Outre la prime de fin d’année, certaines personnes recevront aussi la fameuse prime Macron tant attendue. Nous sortons peu à peu de la crise sanitaire et les personnes ayant continué leurs travails pendant la pandémie espèrent recevoir leur dû.

Le Sénat supprime la Prime de 100 euros !

Avec la prime de fin d’année, une autre prime devait aussi être reçue par de nombreux foyers. Alors que Jean Castex en parlait justement il y a peu de temps de cela. Donc, la prime de 100 euros risque bien de disparaître. Pour rappel, cette prime assurait une aide de 100 euros pour chaque personne étant rémunérée à moins de 2000 euros par mois. Que ce soit des étudiants, des travailleurs pour titre personnel ou encore des demandeurs d‘emploi.

Cette prime s’appliquait à tous. Le gouvernement aurait avancé que la suppression de la prime s’explique par le manque d’efficacité de celui-ci, et qu’il aurait été impossible de bien cibler les plus démunis. Puis, ces 100 € ne reflètent pas vraiment les besoins réels des personnes éligibles à la prime.

Cynthia Lahoma

Passionnée des mots et de la cuisine, j'écris sur tous les sujets. En suivant mon parcours, vous découvrirez d'ailleurs toutes les dernières actualités en temps et en heure !