Que sait-on vraiment sur ce virus inquiétant qu’est la variole du singe?

Malgré ces chiffres encore peu alarmants, on remarque pourtant que les cas peuvent se multiplier très vite. Tour d’horizon sur cette nouvelle maladie inquiétante.

que-sait-on-vraiment-sur-ce-virus-inquietant-quest-la-variole-du-singe
©corriere

Alors que le Covid-19 continue toujours de faire rage partout à travers le monde, une nouvelle menace sanitaire pointe déjà le bout de son né. Il s’agit d’une maladie très étrange, qui a reçu l’appellation de « variole du singe ». Dans tout le territoire français, un seul a été détecté selon Top Santé. Et dans de nombreux autres pays européens comme l’Espagne, le Portugal ou encore le Royaume-Uni, la menace n’est encore que minime.

Cette maladie qui attire l’attention de nombreux pays !

Que sait-on vraiment sur cette nouvelle maladie ? La variole simienne, plus connue sous le nom de variole du singe, est une maladie très inquiétante. À l’origine, il s’agissait d’une maladie endémique d’Afrique de l’Ouest. Et comme son nom l’insinue, cette maladie se transmet par l’intermédiaire d’un virus des animaux. C’était en 1970 que le tout premier cas de cette variole sur l’homme a été observé.

La victime se trouvait en République démocratique du Congo. Depuis, les cas recensés se sont multipliés, mais restaient surtout entre l’Afrique centrale et occidentale. L’OMS, étant très intéressée sur le sujet, l’a étudié de très près. Alors qu’elle était censée être endémique d’Afrique, cette maladie de la variole du singe commence à s’exporter en Europe de l’Est, et en Amérique Latine. Comment se présente donc cette maladie ?

Découvrez les symptômes de la variole du singe !

En premier, nous pouvons affirmer que la variole du singe n’est pas une maladie qui se transmet facilement. Toutefois, cette forme de variole est peu mortelle comparé à la variole classique. En tout point, les symptômes de cette maladie ressemblent à ceux de la variole humaine. Mais pour ce qui est de la période d’incubation, celle de la variole du singe est comprise entre 5 et 16 jours.

Dans des cas très rares, cette période peut même s’étendre sur 21 jours après l’infection. Touchée par cette maladie de la variole du singe, une personne peut alors avoir une forte fièvre, des migraines, des courbatures. Ou encore des sensations de fatigue, ainsi qu’un gonflement des ganglions lymphatiques. Les éruptions cutanées se présentent sous la forme de pustules impressionnantes qui apparaissent généralement sur le visage et se propagent ensuite à d’autres parties du corps.

ThibauIt Urea

Passionné par l'écriture et les nouvelles technologies, le métier de rédacteur web a été pour moi une révélation ! Je suis particulièrement intéressé par l'actualité people, française mais aussi internationale.